L'histoire de Veronica Mars, 10 ans après la série. Notre héroïne a grandit et mûrit. Elle est aujourd'hui professeur à Hears Universtiy et détective amateur à ses heures perdues.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entretient

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Entretient   Lun 6 Oct - 21:44

Sélène m'avait appelée dans la matinée pour convenir d'un rendez-vous. Nous allions donc nous voir cette après-midi. Je n'étais encore jamais allée dans un cabinet de détective et entre l'appréhension et l'excitation, mon coeur balançait. Après une semaine plutôt chargée durant la quelle je m'étais bien amusée et distrait, je revenais à la réalité. Sélène avait sûrement des questions ou des choses à me dire, j'avais peur de ce qu'elle pouvait avoir à m'apprendre.

J'avais revêtu un tailleur Chanel en tartan, sur une chemise au col montant. J'étais élégante mais sobre... Je ne sortais pas m'amuser ni pour aller en boîte. Même si j'aimais bien cette tenue, elle me paraissait bizarre sur moi. Comme si j'étais plus mature...

Je pris ma voiture et après vingt minutes de route, arriva devant le cabinet de la famille Mars. Des petits vitraux sur les fenêtres, le quartier semblait calme... Allez savoir pourquoi j'avais limite peur que l'on m'observe. Une mauvaise langue ferait vite circuler des histoires sur mon dos qu'elle soit véridique ou non.

Je me dépêcha donc de rentrer dans le bâtiment et une fois devant la vitre en faux teint du cabinet, je dus prendre ma respiration pour frapper et entrer.

Une fois à l'intérieur, je vis Sélène, la tête derrière son ordinateur qui venait de la relever pour me faire un sourire.

Revenaient alors en moi tous plein d'émotions et j'avais à nouveau la sensation de plonger en plein cauchemar....
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Mar 7 Oct - 0:29

Je consultais les comptes de l'agence pour voir si les affaires en cours étaient rentables, si nous devions en accepter d'autre, notamment deux en attentes, ou non. Soudain quelqu'un entra à l'agence. Je redressais la tête et vit Priska. Je n'étais pas surprise, c'est moi qui l'avait appelé, pour faire le point sur l'enquête, lui donner les premiers résultats de mes recherches et surtout la rassurer sur le fait que je ne l'oubliai pas.

Je souris :


- Bonjour Priska, assieds toi je t'en prie !

Elle semblait aller à l'abbatoir. Je comprenais que le sujet était douloureux pour elle, et il était délicat pour moi puisque je devais malgré lui annoncer toutes les nouvelles, qu'elles soient bonnes ou moins bonnes. J'essayais de la mettre à l'aise avant de commencer l'entretien :


- Comment tu vas ? Tu prends tes marques à Neptune ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Mar 7 Oct - 20:01

J'imagine que lorsqu'on a de graves nouvelles à nous annoncer, on ne commence pas sa phrase par un:

- Comment tu vas ? Tu prends tes marques à Neptune ?

En tout cas je l'espérais vraiment... Je lui souris et lui répondis:

- Ca va! Oui... Tout se passe toujours bien ici...

Je sentais peu à peu la bonne humeur me regagner, comme si le fait d'être en confiance et en sécurité ici m'apaisait. Sélène elle n'avait pas l'air trop attérée et donc j'espérais de bonnes nouvelles, ou en tout cas de simples nouvelles.

Je m'assis, en face d'elle.

Comment avais-je pu en arriver là? Depuis quelques temps dans ma vie, tout avait changé. J'étais arrivée à douter de ma famille même, je me méfiais de tout désormais. Ma mère me manquait atrocement dans ce genre de situation, elle qui me ressemblait tellement. Elle m'aurait réconforté et se serait occupé de tout.

Je parla alors à Sélène, pour chasser de ma tête ces tristes pensées:

- Tu as du... nouveau?

J'étais directe, impatiente... Je préférais être au courant de tout tout de suite, pour ne pas laisser le suspens me laisser imaginer des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Mer 8 Oct - 18:11

- Tu as du... nouveau?

Priska semblait vouloir aller droit au but. En un sens, je comprenais parfaitement. Je laissais donc tomber l'introduction, la mise en forme, pour accéder directement au contenu :

- J'ai vérifier l'histoire du dîner entre ton père et M. Campbell. Je n'ai rien trouvé de suspect. Ils ont en effet fumé des cigares. Dans la foulée je suis allée vérifier au club de golf... Ton père y est bien inscrit, et les responsables du club n'ont pas taris d'éloges sur lui.


Les traits du visage de la jeune Russe se détendirent un peu. Je pense qu'elle était sincèrement soulagée de savoir que son père avait un passe-temps qu'il adorait, et un ami avec lequel partager d'agréables soirées.

- Parallèlement j'ai filé Andreï et fais pas mal de recherches sur lui.

C'est là que l'histoire se compliquait encore, mais je ne disposais pas encore d'assez éléments pour tirer des conclusions. Les faits Selene, simplement les faits ! J'expliquai donc succintement :

- J'ai des soupçons sur sa véritable identité. Et je le crois mêlé à une branche de la mafia russe implantée ici, aux Etats-Unis. Je ne peux malheureusement pas t'en dire plus pour le moment. Mais je continue mes recherches !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Mer 8 Oct - 18:27

Sélène commença pas les "bonnes" nouvelles. Du côté de papa, tout semblait allait bien. Il ne me mentait pas, il jouait vraiment au golf et semblait même y être apprécié. Je souris et intérieurement, je pense à mon père... J'étais heureuse pour lui, heureuse qu'il puisse s'amuser un peu et décompresser après la mort de maman. Il était vrai que son en train et sa joie de vivre avait disparu. Mais depuis Neptune, papa était de plus en plus joviale. Cette idée me rassura...

Cependant, comme je m'y attendais, Sélène n'avait pas QUE des bonnes nouvelles. Elle confirma mes pensées en parlant d'Andreï... Elle soupçonnait ce dernier de faire partie lui aussi d'un réseau de la mafia. Peut-être une mafia rivale à celle de mon père... Les mots de Sélène me faisait frémir. Je savais que continuer de le voir, de l'apprécier de plus était une mauvaise idée. La barrière que je m'étais mise, celle de ne pas franchir le pas de l'amitié avec lui, tomberait forcèment un jour ou l'autre. Et ce jour-là, j'aurais le coeur brisé... Il devait certainement se servir de moi. Malgré tout cela, je ne voulais pas le repousser, je n'en avais pas envie. Mais je me promis d'être extrêmement prudente...

Je soupira et dis à Sélène:

- Je vois... Je m'y attendais mais... J'aurais préféré apprendre que ce n'était qu'un simple joueur de hockey.

J'ajouta ensuite, pour remercier Sélène:

- Merci pour ton travail...
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Mer 8 Oct - 18:44

Je souris gentiment :

- C'est naturel, je ne fais que mon travail. Je comprend ta réaction vis à vis d'Andrei. Je ne peux que te conseiller de te méfier, moins le fréquenter. S'il est vraiment ce que je crois, il peut être extrêment dangeureux.


Je me levais ensuite pour aller chercher un dossier que j'avais rangé soigneusement à l'abri de tout regard, comprenant mes recherches. Malgré le caractère officieux de mon enquête, j'étais obligée de garder des traces écrites, autant pour ne pas me perdre que pour avoir une assurance en cas de problème.

Je m'assis face à Priska, en ouvrant le dossier. Je voulais lui montrer des photos :

- J'ai pris quelques photos de ma filature d'Andrei. Je l'ai notamment vu discuter avec ces deux hommes.


Elle observa attentivement le cliché pendant que je continuai :

- J'ai besoin de savoir si tu les connais. Si ton père les connais. Je n'ai pas réussi à les identifier malgré tous mes efforts !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Ven 10 Oct - 15:56

Je n'eus pas pas le temps de poser mes yeux sur les photos, que déjà un visage me sautait au yeux. Oui je connaissais l'un des deux hommes... Mais sa présence sur la photographie me troublait. Que faisait-il à Neptune?
Je fis part de ma constatation à Sélène:

- Celui de gauche, la veste brune... C'est Evgeni Semin. C'est en quelque sorte le bras droit de mon père. Je le pensais être à Moscou... Il me connaît, c'est une espèce d'oncle pour moi.

J'observa les photos attentivement encore une fois... Aucun signe sur son visage, il avait un air impassible. Il n'avait pas l'air d'être énervé, ni content... Il n'y avait rien à déceler dans son regard. Sa présence était certes très étrange, mais c'était un proche de mon père et je le voyais mal trahir papa.

- Je sais que c'est un malfrat, mais cet homme, est pour ainsi dire un homme de confiance pour mon père.

Enfin, avec la mafia, on ne sait jamais à qui l'on peut faire confiance et peut-être me trompais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Ven 10 Oct - 16:29

Si je pouvais lire dans les pensées de la jeune femme, je verrais que nous étions d'accord, quand à la fiabilité très relative des membres de la mafia. J'étais sceptique face aux réponses de Priska :

- Je vois... Evgeni Semin.

Je notais son nom sur le petit carnet dans lequel j'avais griffonné quelques notes, puis relevais la tête, sans insister pour le moment sur Evgeni :

- L'autre homme ne te dit rien ?

Priska secoua la tête, l'air songeuse. J'envisageai plusieurs options : soit monsieur Semin jouait un double jeu et trahissait le père de Priska ; soit il avait infiltré le réseau d'Andreï pour le compte de monsieur Nabokov ; ou alors il travaillait pour lui et lui seul, sans que ses affaires aient un rapport quelconque avec le business de Nabokov.

J'essayais de ne pas céder à mon impression première, qui m'incitait à croire la première possibilité. Etait-ce vraiment un hasard si Evgeni fréquentai le jeune homme qui avait fouillé chez les Nabokov, et avait de fortes chance d'être liée à une mafia concurrente à la leur ?


- Priska, est-ce que ton père a fuit la Russie parce qu'il avait des problèmes ? Il pourrait, par exemple, s'être mis à dos son réseau, donc Evgeni Semin fait partit. Qu'en penses-tu ?

En provocant un peu par mes questions, j'espérais surtout faire surgir des réponses spontannées, peut-être enfouies ou refoulées de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Ven 10 Oct - 19:23

A la demande de Sélène, je regarda encore une fois l'autre homme. Non, il ne me disait rien. Je passa en revue sa dégaine: mal coiffé, mal habillé, l'air hagard. Il avait plus l'air d'un sous-fifre qu'autre chose. Je voyais mal cet homme dirigé une mafia ou autre, alors qu'on sentait à dix kilomètre qu'il était louche.

- Non... Mais bon, il n'a pas l'air très important. Il se tient en retrais, a l'air plutôt d'une brute. A mon avis, c'est une espèce de numéro 2 ou de garde du corps.

Je m'amusais moi-même en évoquant ces théories. Petit à petit j'en oublierais presque que c'était mon cas. Je remarquais aussi que ma situation de fille de mafieu, m'était bien utile. Je fis par à Sélène d'une constation qui me travaillait:

- Mon père ne doit pas être au courant de la présence d'Evgeni. Je le connais bien, en temps normal, Evgeni serait déjà venu à la maison avec moult cadeaux. Mon père et lui s'entendait bien, il venait parfois manger chez nous à Moscou.

Et enfin, je répondis à la dernière question de Sélène:

- Au début, j'ai pensé qu'il y avait une raison négative à notre départ... Mais depuis qu'on est ici, mon père se porte très bien. Je le connais, s'il avait des problèmes d'argent ou autre, il n'aurait pas acheter cette maison si clinquante et il ne serait pas si...

Je fis un mîme, un grand sourire en batifollant des bras.

- Non ce n'est pas son genre... Papa est très prudent et fait très attention. Je ne pense pas qu'il soit parti pour un problème, plutôt pour se ressourcer et... Oublier.

Je demanda ensuite une question à Sélène, qui m'inquiétait mais aussi qui m'intriguait:

- Est-ce que tu penses que mon père continue ses activités? Ou qu'il veut tout arrêter..? Je ne sais pas mais, la venue d'Evgeni et tout le reste, j'ai l'impression que si mon père avait tout arrêté, il ne serait pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Sam 11 Oct - 19:37

Les questions de Priska transpirait d'inquiétude. Malheureusement je n'avais aucune réponse à lui fournir pour le moment, seulement quelques hypothèses. Je remarquai :

- Peut-être que ton père essaye de quitter l'organisation, mais que cela déplait à certains. Ca expliquerait la présence de son ami Evgeni.

Cette solution m'aurait arrangé, puisqu'elle aurait mis hors de cause mon "client", monsieur Nabokov. Faute de preuves, je ne m'attardais pas à cette pensée :

- Je vais me renseigner sur Evgeni pour savoir ce qu'il fait là... et quels sont ses rapports avec Andreï.

Je gardais pour moi le fait que j'allais également faire une filature du père de Priska. J'aurais aimé pouvoir le mettre sur écoute, mais d'une part, cela aurait déplu à la jeune fille, d'autre part si je me faisais prendre, c'était la prison pour moi. Je n'avais aucune assurance dans cette affaire. Si encore il y'avait un contrat officiel et la protection de l'agence, je pourrais aller à la limite du légal sans trop de crainte. Dans l'affaire présente, ce n'était pas le cas. Je tombais mon idée de mise sur écoute. Je m'en tiendrai pour le moment aux filatures, planques et renseignements sur Internet :

- Tu dois avec conscience, Priska, que la mafia est comme un mur imprenable : ils sont doués, très doués même pour dissimuler toutes leurs informations. Cette affaire est complexe. Mais je te promet de tout faire pour trouver des réponses à tes questions. Toutefois, si tu découvres des choses, même anodines en apparences, n'hésite pas à m'en parler. J'ai besoin de tous les éléments possibles dans cette affaire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Dim 12 Oct - 15:02

Je hocha la tête en signe de réponse à Sélène. Elle avait raison et cette affaire devait être difficile pour elle. Elle ne connaissait pas les limites de l'enquête, ni même où tout cela pouvait la mener. De mon côté je voulais l'aider du mieux que je pouvais.. J'eus alors une idée, en cas de dernier recourd. J'en fis part à Sélène:

- Ecoute... Si la situations devait mal tourner, si tu te faisais démasquée, n'hésite pas à dire que tu travailles pour moi.

Cette solution, je voulais que Sélène ne l'emploie qu'au dernier moment. Car si mon père apprenait qu'elle enquêtait pour moi, je risquais de gâcher notre relation, de le décevoir mais aussi de l'inquiéter. J'expliqua à Sélène pour qu'elle raison je lui proposais cela:

- Si tu dis cela, on craindra mon père et donc on n'osera pas te faire du mal. Et on osera pas s'attaquer à la fille de Monsieur Nabokov. Mais ... Si tu arrives à faire sans, cela m'arrangerait!
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Lun 13 Oct - 21:13

Priska semblait se soucier de ma sécurité, et me proposa de la mentionner si ça tournait mal. Je souris, mimant l'inquiétude, que je ressentai légèrement au fond de moi :

- Mon dieu, j'espère ne pas avoir à faire ça... Mais merci de me couvrir en cas de problème. Je vais tout mettre en oeuvre pour ne jamais citer ton nom.

Bizarre : malgré des débuts difficiles, je commençai à avoir un véritable soucis pour Priska, qui me paraissait plus vulnérable qu'elle voulait le montrer. Je n'avais pas envie d'être à l'origine d'une dégradation dans ses relations avec son père, apparemment son unique famille.


- Voilà Priska, je t'ai dit tout ce que je sais.... J'ai encore beaucoup de travail pour trouver le lien entre Andrei et ton père, la présence de Evgeni à Neptune, et la situation actuelle de ton père. Si tu penses à autre chose, n'hésite pas à m'appeler, je garde toujours mon téléphone sur moi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Mar 14 Oct - 17:30

Finalement cette courte réunion avec Sélène avait quelque chose de tranquille, de posé, de rassurant. Aucune excellente nouvelle, ni aucune mauvaise nouvelle. J'allais repartir le coeur léger comme si finalement cette affaire n'allait pas avoir trop de conséquences.

- Merci pour tout Sélène! Je n'hésiterai pas à t'appeler tu sais!

Je lui fis la bise et puis je me tourna pour m'en aller. Je fis quelques pas en direction du porte manteau quand mon téléphone se mit à vibrer. Pensant que c'était peut-être Léna, Laura ou Dick... Mais le nom qui apparut sur le message, m'obligea à jeter un coup d'oeil au contenu.

Tu veux passer à l'entraînement ce soir? Ca fait fait bien une semaine qu'on sest pas vu.

Andrei.

C'était vrai cela faisait plus d'une semaine que l'on en s'était pas vu et mon absence devait paraître louche et frustrante pour Andreï. Si j'avais suivi mon coeur, j'aurais filé enfiler une petite veste pour aller à la patinoire, mais en y réflechissant, je tendis mon portable à Sélène avec ces mots:

- Tu en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Mar 14 Oct - 19:16

Priska s'était éloignée et j'avais déjà repris mon activité initiale... Tout à coup je n'entendis plus le bruit des pas caractéristique. Je redressai la tête. Priska était de nouveau devant moi, son téléphone tendu dans ma direction.

- Tu en penses quoi?

Un message d'Andreï qui s'inquiétait de savoir pourquoi Priska ne venait plus aux entraînements :


- Hum... Soit il s'inquiète pour son supposé petit business... soit il est simplement très accroché à toi.

Je souris sur cette dernière phrase. Ca ne serait pas la première fois qu'une personne s'éprenne de la fille de son "ennemi"... Si cette version était vraie, cela ressemblait alors à un Roméo et Juliette en version moderne. En leur souhaitant que ça se finisse mieux que pour les amants maudit de Shekaspeare !

- Tu tiens beaucoup à lui, Priska ? Demandais-je un peu soucieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Mer 15 Oct - 14:28

A la question de Sélène mes pensées s'envolèrent... Si je tenais vraiment à lui...?

Je fis quelques pas, m'avançant vers la fenête, le regard perdu dans le lointain. Alors que mon visage et mon corps ne transpirait aucun sentiment, je sentais en moi monter beaucoup d'émotions, de souvenirs... En y repensant, oui je tenais vraiment à lui.

J'aurais pu répondre à Sélène, que depuis le début, il avait été là, que l'entendre parler en Russe me rassurait, me permettait de ne pas oublier d'où je venais, que les moments que nous avions passé à boire des cafés avant, entre et après les cours, quand j'allais voir ses matchs, entrainements et autres, me manquaient... Tout ça me manquait et il était difficile de mettre de la distance entre nous, puisqu'à part mes soupçons Andrei n'avait jamais rien fait pour me blesser. Il était protecteur et possessif à mon égard et c'était agréable de se sentir exister pour quelqu'un.

J'essaya alors d'expliquer à Sélène ce sentiment si particulier:

- Oui je tiens à lui. Je ne nous ai jamais laissé une vraie chance d'être ensemble... Mais s'il y n'y avait pas tout ça, j'ai l'impression que nous le serions. Il me veut peut-être du mal... Mais au fonc de lui je suis certaine qu'il a des sentiments.

Je souris en me tournant vers elle et ajouta:

- Je crois que je devrais couper les ponts définitivement.. Peut-être serait-ce moins douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Jeu 16 Oct - 0:42

Je crois que je comprenai ce genre de sentiment, frustrant, d'être tiraillée entre la raison et le coeur. Que choisir dans ces cas là ? Le choix était cornélien. Priska envisageait de couper les ponts. J'avais une terrible envie de me faire l'avocat du diable :

- Et si je me trompais sur son compte ?

Mais d'autres part, si j'avais raison, la jeune Russe jouait à un jeu dangeureux. D'autant plus dangeureux que ce n'était pas un jeu pour elle. Malheureusement je n'avais pas la réponse à tous ses doutes. Je ne pus que répondre :

- Prends tes distances peut-être un temps. Je vais tout faire pour apporter des réponses rapidement. Pour Andreï, je suis sur la bonne voie. Sa rencontre avec Evgeni, en revanche, va compliquer le tout... Et si... ?

L'idée qui venait de me traverser l'esprit était totalement folle. Avais-je le droit de demander cela à Priska ? Quelque chose me poussait à me jeter à l'eau, tandis qu'une part de moi maudissait ma spontanéité :


- Si tu restais auprès de lui, pour découvrir ce qu'il en est ?

Elle m'envoya un tel regard que j'ajoutais aussitôt :

- Oublie ce que je viens de dire. Je me débrouillerai autrement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Jeu 16 Oct - 17:31

- Si tu restais auprès de lui, pour découvrir ce qu'il en est ?

Venant de Sélène je m'attendais à tout sauf à ce genre de proposition. Moi qui pensais qu'elle était sérieuse, appliquée et surtout prudente. Sa proposition comportait pas mal de risque en effet, mais elle semblait réalisable et surtout dans mon esprit. J'avais envie de dire oui... Après tout cela allait peut-être accélerer les choses. Une étincelle traversa alors mon regard, tout allait devenir palpitant intéressant... Je coupa la parole à Sélène alors qu'elle disait regretter ses paroles:

- Je suis partante.

Son regard à elle exprima alors la surprise et je me décida à poursuivre:

- Je sais pas tellement ce que tu attends de moi, mais je veux bien...

Puis j'ajouta, en me rasseyant:

- Tu entends par là que je devrais mettre un micro... et autre? C'est une bonne idée, mais je sais qu'il ne parlera jamais en ma présence et je ne saurais pas quoi dire pour le faire parler. Qu'est-ce que tu en penses? Ou alors un micro dans son téléphone...?

Je réfléchissais à la vitesse de la lumière, des tonnes d'idées traversant mon esprit mais je ne me rendais même pas compte que je parlais d'Andreï et que je devrais donc le trahir.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Jeu 16 Oct - 17:37

J'étais totalement abasourdie. Je ne pensais pas qu'elle adhérerai à ma proposition, surtout aussi rapidement. Le fait qu'elle soit partante m'ouvrait une quantité de possibilités nouvelles pour accélérer les choses. Mais je n'avais pas le droit de la mettre en danger. Je décidai de tempérer un peu tout ça :

- Surtout Priska, ne te force pas à faire quoique ce soit qui pourrait se révéler dangeureux. C'est inutile.


Venait maintenant l'heure des travaux pratiques. J'allais fouiller dans un tiroir et revint m'asseoir face à elle, un tout petit objet métallique dans la main. Je lui tendis le micro-miniature :


- Si tu y arrives, ça m'arrangerait que tu mettes son cellular sur écoute. Encore une fois, fais le que si la situation s'y prête, ne force pas les chose, ne prend pas de risques inutiles ! De ton côté, n'aborde jamais ce sujet, sauf s'il y'a une ouverture. Si Andrei commence à avoir des soupçons, nous perdront tout le bénéfice d'un téléphone sur écoute, et il se méfiera !


Si Priska parvenait à le mettre sur écoute, cela me permettrait sûrement de faire la part des choses entres ses relations officielles (travail, privée) et officieuse (la mafia).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Jeu 16 Oct - 19:11

J'hocha la tête en signe de réponse à Sélène. Même s'il y avait des gros risques, je voyais mal comment je pouvais me retrouver en mauvaise situation simplement en voyant Andreï et en évoquant rien. Elle s'en alla prendre une miniscule micro à placer dans le portable. Je fus surprise de le voir et de savoir que les détectives avaient ce genre de matériel... Je m'imaginais bien qu'ils filaient, suivaient, prenaient des photos comprométantes, mais de là à avoir des gens sur écoute... Je pris avec douceur le petit objet entre mes doigts. Puis je demanda, curieuse, à Sélène:

- Mais euh... Une fois ce machin dans le cellulaire, tu entendras ce qu'il dit? Enfin, je veux dire, c'est aussi simple que ça?

Un garçon de son âge devait dire tout tonne de choses intéressantes... Je n'osais pas imaginer les découvertes que nous ferions si j'arrivais à placer ce truc. Nous entendrions sûrement des sottises de garçons, mais je comptais surtout sur les appels aux mafieux. Je m'imaginais bien qu'ils seraient prudents et qu'ils ne dévoileraient pas leur plan au téléphone, mais nous trouverions sûrement quelque chose d'intéressant. Je rangea le micro dans mon sac et demanda à Sélène:

- Alors... Ca y'est... Je suis censée y aller?

Je souris, timidement... Les sensations que je ressentais depuis le début de cette enquête étaient tous très différents: de la déception, de la peur, de la rage, mais aussi de la passion, de l'envie et de l'intérêt. Je comprenais désormais pourquoi ce métier passionnait Sélène et Veronica. Cela devait être encore mieux lorsqu'il ne sagissait pas de nous-même.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: Entretient   Lun 20 Oct - 17:26

Priska avait une démarche que je jugeai intelligente car elle s'intéressait en profondeur à sa "mission". Dans un sens ça me rassurait car je venais de lui confier une tâche un peu risquée et je sentais qu'elle était capable de faire face. Si j'étais mauvaise langue je dirais qu'elle avait été à bonne école avec un père mafieux. Je souris, contente de son comportement :

- Les conversations seront enregistrées et nous pourrons les entendre pratiquement en temps réel. Avec ce micro, nous allons sûrement découvrir beaucoup de choses. En revanche Andreï, s'il est ce que je crois, doit se méfier de ce genre de chose, entre autre être sur écoute. Pour le moment il a confiance en toi, il est important que ça dure car s'il découvre le micro, non seulement nous perdrons notre piste la plus précieuse mais il pourra aussi remonter jusqu'à toi... et jusqu'à moi.


J'avais un léger frisson en entendant mes propres mots. Je réalisai depuis le début que le danger était réel, mais le dire à haute voix l'intensifiait un peu plus :


- Il est extrêmement important que tu sois prudente avec lui ! Le moindre mot de travers pourrait le mettre sur la voix. Et je préfère que tu abandonnes maintenant, si tu ne t'en sens pas capable ! Je ne t'en voudrais pas, sache le.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretient   Lun 20 Oct - 17:39

Sélène m'expliqua le genre de danger au quel j'allais devoir faire face et je me sentais de plus en plus capable de faire ce qu'elle me demandait. J'avais en moi une petite voix qui me disait que je trahissais un ami (voir plus) mais d'un autre côté, la voix de mon père, la mienne et celle de mes proches, me disaient que je devais le faire pour préserver l'équilibre récent qu'il y avait dans ma vie et celle de mon père. J'avais des sentiments pour Andreï, mais je devais pour le moment les mettre de côté et penser avec ma tête et non plus avec mon coeur.

- Je comprends. Tu dois te dire que je suis un peu folle, ou je sais pas quoi... Mais j'ai vraiment envie de le faire, j'aimerais vraiment en savoir plus. Je ne peux pas vivre normalement si je ne suis pas au courant de ce qui se passe réellement et je sais que ce petit micro peut nous rapprocher de notre but. Ne t'en fais pas, je serai prudente...

Tout cela avait pris un air un peu solennel, comme si je partais à la guerre. Mais mon rôle était vraiment moindre, je n'avais qu'à être moi-même et placer le micro. C'était pour cette raison que Sélène devait me faire confiance. Elle était là depuis le début de l'enquête et je remarquais que je pouvais compter sur elle, alors autant lui montrer que moi aussi j'étais une personne de confiance. Je me leva, la regarda une dernière fois en lui disant:

- Je t'appelle dès que c'est fait!

Je lui souris et m'en alla, prenant la voiture en direction de la patinoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretient   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretient
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretient d'embauche
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» Kraws
» Un corps comme le mien, ça s'entretient ! [PV Zero-chan !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veronica Mars Reborn :: 
{BONUS TRACKS}
 :: 
Remember When
 :: Version 1 :: Saison 4 :: {NEPTUNE
 :: Mars Investigations
-
Sauter vers: