L'histoire de Veronica Mars, 10 ans après la série. Notre héroïne a grandit et mûrit. Elle est aujourd'hui professeur à Hears Universtiy et détective amateur à ses heures perdues.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Un, Deux… Boum ! » feat. Free

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: « Un, Deux… Boum ! » feat. Free   Jeu 13 Nov - 22:53



© icons by hsm_love @ LJ
« Un, Deux… Boum ! »
feat. Free
http://fr.youtube.com/watch?v=40_i2JdRinM




quand je mets en italique dans ce que dit Pimprene, c'est ce qu'elle dit en Français =P


Cela faisait quelques jours que Pimprene était arrivée à Neptune... elle en avait déjà fait le tour mais ne pouvait s’empêcher de s’émerveiller de tout. Remarquez, elle avait toujours été ainsi... on pourrait lui montrer le chien le plus moche de la terre qu’elle en serait enchantée. Et ce qui l'ébahit le plus était sans doute les conditions de vie de sa correspondance. Lorsqu’elles se parlaient par internet, l’américaine avait oublié de mentionner le fait qu’elle n'était pas héritière, ni même extrêmement riche. Et avec le recul, elle ne pouvait s’empêcher de ne pas avoir joué franc jeu avec qu’elle parce que si jamais elle venait un jour chez elle, la française aurait l’air bien stupide... Mais, elle n’avait pas le temps pour se plaindre ! L’appartement dans laquelle vivait son amie était peut-être petit mais regorgeait d’objets dont Pipim’ s’amusait à trouver une signification alors que toute autre personne aurait pu douter qu’il en ait une. Et puis, grâce à tout ça, elle avait pu découvrir qu'est le monde sans argent à jeter par les fenêtres alors que pour elle, ce coter du monde n’avaient toujours existé que dans les films. Bref ; pour le moment, la vie avec sa correspondance, c’était le pieds = ironique bien sur.

Il n’empêche que cette dernière venait toujours lui rappeler qu’à la base, elle était venue ici pour apprendre l’anglais puisque le métier que voulait faire la jeune fille n’était pas reconnu en France de ce fait, elle devait aussi y prendre les cours. Et c’est la raison pourquoi, dès le début de la semaine, sa correspondance avait contraint la demoiselle d’aller à l’université. A vrai dire, l’idée de voir pleins de gens de son âge sans les comprendre à cause des barrières des langues la gênait quelque peu surtout bavarde comme on la connait. Et puis, déjà qu’elle n’avait jamais aimé les cours, si c’était pour ne rien comprendre = ça servait à rien. Ainsi, ce matin-là, la française partie à l'université. La jeune fille était partie se doucher, se changer et préparait ses affaires pour son cours. Malheureusement, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle devait sortir ou pas alors elle abandonna l’idée de sortir quelque chose. A la place, elle prit son ipod qui était posé sur la table. Un sourire aux lèvres, elle ne put s’empêcher d’en mettre pour se rappeler son pays. Elle mit alors ’C'est beau la bourgeoisie’ de Discobitch, une chanson que Pimprene aimait bien principalement parce que les paroles la faisaient rigoler. Elle attrapa son sac à main et sortir de l'appartement en direction de l'université qui se nommer Hearst.

Une fois arrivée, à sa plus grande surprise, tout c’était bien passé. Tout le monde venait la voir, tentant de lui parler. après tout, elle était Française ! Certes, elle était plus une phénomène de foire qu’autre chose mais comme à l’habitude, naïve au plus au point, Pimprene ne s’en rendit pas compte. Le fait que tout le monde soit gentil avec elle la confortait bien évidemment sur sa vision des choses... mais elle continua de marcher en essayant de trouver la salle 18 ou devait se trouver son cours d'Anglais. Mais comme Pimprene avait du mal à trouvée la salle, elle se mit à chanter, elle ne put s’empêcher de se taper un trip en attrapant un stylo de son sac, s’en servant de micro à moitié morte de rire La chanson ayant été mise en repeat, son délire dura plus de quelques minutes mais fut interrompue quand au bout de quelques instants, elle réalisa qu'elle venait de percuter quelqu'un. La musique ayant été mise à fond, elle n’avait pas tout de suite réagit mais était resté planté par terre = écouteur au oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Un, Deux… Boum ! » feat. Free   Sam 15 Nov - 23:10

La brunette rit en regardant son ami faire le pitre. Ce gars était vraiment un imbécile parfois. Le groupe qui riait était composé de trois fles et quatres garçons. Un sujet de conversation vint vite à la bouche des jeunes gens : lanouvelle. En effet une française était arrivée et elle était un peu le sujet de conversation générale et surtout une curiosité à édudier de pret. Séléna parlé quelques mots français ayant déjà eut l'occasion d'allé à Paris la capitale de la mode. La jeune fille avait beaucoup aimé la ville mais avait été contente de retrouvé Netune Surtout les horaires qui n'était pas les mémes pour les deux villes. Bien sur cela finit par sonné et le groupe se dispersa. Séléna déscendit dur murret et attrapa son sac saluant une des filles. Ainsi seule elle se dirigea vers sa classe. Cour de...Mince elle avait complétement zappé.

Eh merde !

Marmonat-elle. Elle avait beau avoir son emploi du temps dans son sac elle avait grande flemme de le sortir. Aussi se contenta t-elle de flané jusqu'a que l'heure la rapelle. Ele devait avoi bien cinq minutes de retard maintenant. Bien maligne encore celle-là. Soupirant et continuant de marché dans les couloirs elle sortit son emploi du temps de son sac. Pendant cette manoeaure de regardant pas devant elle, elle percuta quelqu'un. Surprise elle lacha sa feuille qui contenait ses horaires. La jeune fille qu'elle avait percutée n'avait méme pas réagit ses écouteurs planté dans les oreilles ! Qu'elle douée encore celle-là !

Vous pourriez faire attention !

Maugréat-elle bien que consciente que la fille ne l'entendrait pas. Elle plissa les yeux. Etait-ce une nouvelle ? La brunette ne l'avait encore jamais vue. Elle chercha du regard sa feuille. Si elle l'avait pomé elle devrait allé au secrétérait ce qu'elle avait grande flemme de faire. Ah ! Maintenant ce n'était pas cinq minutes de retard qu'elle allait avoir mais une demi heure si elle devait allé cherché une nouvelle feuille.
Revenir en haut Aller en bas
 
« Un, Deux… Boum ! » feat. Free
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veronica Mars Reborn :: 
{BONUS TRACKS}
 :: 
Remember When
 :: Version 1 :: Saison 4 :: {NEPTUNE
 :: {HEARST  :: Couloirs
-
Sauter vers: