L'histoire de Veronica Mars, 10 ans après la série. Notre héroïne a grandit et mûrit. Elle est aujourd'hui professeur à Hears Universtiy et détective amateur à ses heures perdues.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie de pariat n'est pas une vie (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilly Kane
Detective confirmés
Detective confirmés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7425
Age : 31
AMOUR : en couple, heureuse et une petite surprise
ETUDES : Plus maintenant
EMPLOI : Actrice
Message perso : Le cerbère du fofo veille, il ne dort pas ; I'm a survivor
Date d'inscription : 06/10/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3è année

MessageSujet: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Jeu 26 Fév - 20:37

Et voilà, à cause de cette chère Céleste et de sa lubie de vouloir créer des 3/9 parfaits en tout point font que maintenant, je suis rejetée. Je comprends mieux ce qu'à vécu Veronica après mon aggression, quand elle recherchait la vérité. Enfin bon, il a fallut la mort de Méryl pour que quelqu'un découvre tout. Parfois, je me dis que j'aurais mieux fait de rester en Europe en septembre au lieu de revenir ici. Peut-être que partir serait la solution.
Le regard des personnes a changé, il me toise, comme si c'était de ma faute ce qu'il s'est passé. Moi aussi j'ai subi la secte, même s'il est vrai que j'aurais préféré être à la place de Méryl. Au moins, les gens ne me traiteraient pas comme ils le font.
J'arrive devant le casier de Veronica. Je lui dois des excuses. Des tonnes d'excuses. J'ai trahit ma meilleure amie tout ça à cause de Céleste. Je ne sais pas si elle va me pardonner mais je lui ai écris une lettre pour m'excuser. J'espère qu'elle prendra le temps de la lire et qu'elle ne l'a jettera pas tout de suite. De toute façon, même si elle le faisait, je ne lui en voudrais pas. Ce que je lui ai fait, est pire que tout : j'ai été madame Logan Echolls alors que je savais qu'elle l'aimait. Logan. En parlant de lui, j'ai déménagé de chez lui. Chaque pièce me rappelait ma trahison et je suis retournée chez mon père.
Je regarde la lettre qui est dans mes mains et je vois qu'une larme est venue y mourrir. Je ne savais même pas que je pleurais. Je dépose vite ma lettre dans le casier de Veronica avant de trop la mouiller et de tout devoir recommencer.
Une fois la lettre déposée, je continue de marcher dans le couloir en essayant de ne rien laisser paraitre de mon mal être.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Jeu 26 Fév - 20:59

    Campée devant mon casier, je réfléchissais à l'organisation de ma journée : quels livres vais-je prendre tout de suite ? Est-ce que je peux en laisser ici pour le moment, histoire d'alléger mon sac. Indécise, je regardai autour de moi sans rien voir en particulier. C'est comme si je me sentais plus à même de réfléchir lorsque mon champs de vision s'élargissait, et ne restait pas cantonné au fond d'un casier sombre. Machinalement, mon regard se posa sur une silhouette que je reconnu en un quart de seconde : Lilly.

    Depuis que la secte de Céleste avait été démantelé, je ne l'avais pas revu. Son divorce d'avec Logan avait fait le tour de la ville et personne n'ignorait qu'ils n'étaient plus ensemble. Ce qui n'était pas surprenant puisque leur relation n'avait semblé motivée que par l'action des électrochocs. Cependant, je n'avais jamais pu m'empêcher de penser que si ces deux là n'avaient vraiment aucun sentiments l'un pour l'autre, ils ne se serraient pas mariés.

    J'ai toujours eu cet à priori des gens trop faibles pour lutter contre leur instinct profond, et une nette tendance à mépriser ce sentiment. Pourtant, bien que je n'ai jamais subit de manipulation, j'avais moi-même vécu l'enfer pour savoir que face à quelque chose de trop fort pour nous, on se laissait facilement dépasser.

    Pourtant, peut-être parce qu'elle avait profondément blessé Veronica, celle qui était censé être sa meilleure amie, j'en voulais beaucoup à Lilly. Je n'arrivais pas à rester objective et partiale, j'en avais bien conscience. Je la regardais donc, plantée devant le casier de Veronica. Elle y glissa quelque chose puis se détourna, et approcha dans ma direction, avec un regard absent.

    Sans m'en apercevoir, je m'étais adossé à mon casier, et je la regardais avancer, partager entre un sentiment de pitié et celui, plus fort, de la solidarité avec Veronica. A vrai dire, je ne savais pas trop comment réagir. Ce qui explique que lorsque son regard se porta sur moi -mais me voyait-elle vraiment ?, je lâchais d'une voix indécise, légèrement aigre :

    - Hey ! Lilly Kane.

    C'était un mélange de constatation, de provocation, de réprobation et de lutte intérieure pour adoucir mon opinion portée sur elle. J'étais très tendu, car je n'arrivais pas à interpréter les différentes émotions qui m'envahissaient. En temps "normal", je ne l'aurais jamais appelé avec son nom de famille. Cette interpellation avait quelque chose de froid et distant.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Kane
Detective confirmés
Detective confirmés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7425
Age : 31
AMOUR : en couple, heureuse et une petite surprise
ETUDES : Plus maintenant
EMPLOI : Actrice
Message perso : Le cerbère du fofo veille, il ne dort pas ; I'm a survivor
Date d'inscription : 06/10/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3è année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Jeu 26 Fév - 21:23

Je marchais. Pour aller où ? Je l'ignore. Tout ce que je sais, c'est que je marche. Je veux faire comme avant mais je n'y arrive pas. L'idée de quitter Neptune et de recommencer une nouvelle vie ailleurs fait son chemin dans ma tête. Mais où pourrais-je aller ? Los Angeles ? New York ? L'Europe ? Je ne sais pas quelle destination choisir. Je continue d'avancer sans savoir où je vais quand j'entends quelqu'un m'appeler en utilisant mon nom de famille. Pourtant, je connais cette voix. Je regarde dans la direction d'où provenait la voix et mon soupçon se confirma, c'était Sélène. A voir son expression, elle n'a pas l'air ravie de me voir. Est-ce que je dois tendre le baton pour me faire battre en allant la voir ? Après tout pourquoi pas, peut-être qu'elle comprend que je n'y suis pour rien dans les décisions de Céleste. Je me dirige vers Sélène non sans crainte.

-Salut. Ne dis rien, je sais déjà ce que tu vas me dire et je n'ai pas besoin qu'on me fasse de reproches sur les actes de Céleste. Si tu veux me dire qu'on est plus amie, très bien, je m'en remettrais maintenant excuse-moi mais je vais aller retrouver mon ami Solitude pour passer le temps.

Je me retourne laissant Sélène dans la même expression que je l'avais trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Jeu 26 Fév - 21:33

    Lilly s'était dirigé vers moi et ne m'avais pas laissé parlé. D'une voix, un brin irritée, elle interpréta ce que je devais ressentir à ce moment, envers elle (peut-être en se basant sur l'expression de mon visage, mais je n'en étais pas sûr). Brève et concise, elle ajouta que la perte de mon amitié n'était pas un problème, et tourna les talons.

    La résignation et l'abattement que sa voix laissait poindre ne m'avait pas échappé. J'aurais sûrement du ressentir de la pitié. Mon cœur aurait du se serrer en voyant son visage éteint, et j'aurais du soupirer en pensant que la secte avait fait bien trop de ravages. Pourtant, à cet instant précis, je ne ressentait rien de plus que le drôle de mélange de tout à l'heure : réprobation et méprise. Avais-je perdu mon cœur ?

    Toujours adossée à mon casier, seule ma tête avait tourné pour la suivre des yeux. Je n'eus aucun geste pour la rattraper. Je ne savais pas très bien si je lui en voulait à mort, ou si j'étais simplement indifférente à sa douleur. Et tandis que je me posais ces questions, de manière tout à fait légère et sans importance, elle disparut de mon champs de vision. Ce fut une rencontre brève et étrange.

    Etrange, parce que j'aurais été incapable d'expliquer ce que je ressentais pour elle. C'était compliqué, et confus. Haussant les épaules pour chasser cette rencontre, je me retournai à nouveau face à mon casier, et décidai finalement de ne prendre qu'un seul livre. Tant pis, je reviendrais tout à l'heure, à la fin de mon cours.



[Ma participation est terminée, je laisse la place à quelqu'un d'autre Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Kane
Detective confirmés
Detective confirmés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7425
Age : 31
AMOUR : en couple, heureuse et une petite surprise
ETUDES : Plus maintenant
EMPLOI : Actrice
Message perso : Le cerbère du fofo veille, il ne dort pas ; I'm a survivor
Date d'inscription : 06/10/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3è année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Jeu 26 Fév - 21:45

Apparemment Sélène n'était pas décidé à s'excuser et à me dire que je m'étais trompée sur ses intentions. Une larme coula bien malgré moi quand je compris que je venais de perdre une amie. Surement la première d'une longue liste. Seule cette peste de Madison venait m'adresser la parole pour me narguer. Je tourna à droite dans le couloir. De nouveaux visages me scrutèrent. C'est décidé, dès ce soir, je me mets à la recherche d'une destination pour ma fuite. Mais où aller ? La seule solution qui convient, c'est une île déserte. Encore faut-il en trouver une. Une jeune fille sort des toilettes et me bouscule comme si je n'existais pas. Je me résigne, je n'existe plus. Je rentre dans les toilettes et je me regarde dans la glace.

-Je me demande combien un chirurgien esthétique prendrais pour refaire entièrement mon visage. Ca sera beaucoup plus simple de recommencer une nouvelle vie si j'ai un nouveau visage, une nouvelle identitée.

Je ne savais pas que quelqu'un était également aux toilettes et m'avait entendu. Après tout quelle différence, on me prend déjà pour une folle alors un peu plus où un peu moins.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Sam 28 Fév - 1:53

Je m'étais éclipsée quelques seconde auprès de Félix pour rejoindre les toilettes féminin. Course urgente, je n'aurais pas du boire autant de jus d'orange au petit déjeuné. Le café ? je détestais ça, il me rendait encore plus hyperactive que je ne l'étais déjà et il m'était impossible de me concentrer en cours avec cette dose de caféine qui m'abrutissait comme une droguée. Bref, j'étais plus soft que les filles de mon âge. Je pensais surtout à Véronica qui devait s'enfiler des litres de café par jour vu le travail qu'elle avait. J'étais sur le point de tirer la chasse d'eau quand une voix attira mon attention

- ...e demande combien un chirurgien esthétique prendrais pour refaire entièrement mon visage. Ça sera beaucoup plus simple de recommencer une nouvelle vie si j'ai un nouveau visage, une nouvelle identité...

Je fronçai les sourcils pour essayer de visualiser la personne qui était en train de parler . Je la connaissais mais j'avais du mal à la voir prononçant des paroles comme celle-ci. Bien-sûr on pouvait s'attendre à tout venant de Lilly Kane mais qu'elle s'en aille d'ici ? Non ! Je n'avais pas envie de ça en plus.

D'un coup bref, j'appuyai sur le bouton de la chasse d'eau qui provoqua un boucan d'enfer. Je sortis à la volée en prenant soin de ne pas regarder la fille qui était face au lavabos. Je ne savais pas comment j'allais m'y prendre mais il fallait que je lui parle.

- Je ne sais pas combien il prendrait mais je pense que tu aurais les moyens de changer de visage chaque semaine si tu le voulais, alors pourquoi te demander ça ?

Je me penchai vers le lavabo et me lavai les mains. Mes yeux se dirigèrent vers Lilly. Elle pleurait. J'arrêtai mon savonnage et pris une serviette. L'idée subite de la prendre dans mes bras sans oser le faire. Je ne savais pas vraiment comment elle réagirait et j'étais à moitié éclopé avec ma jambe.

Je ne l'avais pas revu depuis le jour ou elle, Véronica et Sélène étaient venu me voir à l'hôpital après mon accident. Elle avait bien changé et les événements qu'ils s'étaient passé depuis avait l'air changé sa vie à tout jamais. J'avais entendu parler du fait qu'elle c'était marié avec Logan, quelle stupidité ? mais pouvais-je vraiment la blâmer vu dans l'état ou elle se trouvait ? Celeste Kane n'avait pas le droit de jouer avec sa vie. Saleté de vermine. Bien-sûr je doutais fort que Véronica ait apprécié ça, c'est peut-être pour ça que Lilly avait envie de fuir d'ici.

Je lui esquissai un sourire et repris plus doucement.


- Je suis contente de te voir Lilly.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Kane
Detective confirmés
Detective confirmés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7425
Age : 31
AMOUR : en couple, heureuse et une petite surprise
ETUDES : Plus maintenant
EMPLOI : Actrice
Message perso : Le cerbère du fofo veille, il ne dort pas ; I'm a survivor
Date d'inscription : 06/10/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3è année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Sam 28 Fév - 2:14

Je regarda mon reflet dans la glace et sans savoir pourquoi, je repense à l'attitude de Sélène, je repense au fait d'avoir perdu une amie et je me remet à pleurer. Bien sur, il n'y a pas de bruit, seul les larmes coulent sans heurt. Pas même un "ploc" quand elles s'écrasent sur le lavabo. Une personne sort des toilettes. Un coup d'oeil rapide dans la glace m'indique que c'est Laura. Super, après Sélène, je vais encore apprendre que je perds une autre amie. Bon d'accord, je me doute que ma liste d'amis se résume à, à qui déjà ? Personne. Ha mais si, j'ai un ami, Solitude. Je ne la regarde pas, peut-être qu'elle va m'ignorer, façon plus douce de dire qu'elle ne veut plus me voir. Elle me fit une remarque sur ce que je venais de me dire à propos de la chirurgie. Je voulais lui répondre que si je me posais la question c'était parce que j'y songeais mais les mots ne voulurent pas sortirent. Je détourna la tête quand je vis qu'elle me regarda. Quand elle ajouta qu'elle était contente de me revoir, je me tourna pour la regarder surprise, comme si elle venait de dire une bêtise.

-Et pourquoi es-tu contente de me voir ? Pour me dire tout le bien que tu penses de la famille Kane ? Pour me faire des reproches sur mon comportement des derniers temps ? Ce n'est pas la peine. J'en ai marre qu'on me reproche les conneries de Céleste.

Bon d'accord, j'ai pas été tendre avec Laura mais après tout, elle va me tourner le dos comme le font les autres. Et doublement. Doublement parce qu'elle est amie avec Veronica et aussi parce que c'est une PCH alors forcément, étant donné que même Weevil ne me soutient pas, je ne vois pas pourquoi Laura le ferait.
Son expression n'a pas changé. Elle n'a pas l'air d'être en colère contre moi, au contraire, elle a l'air blessée. Est-ce moi qui l'ai blessée ? Je continue de la regarder en attendant qu'elle dise quelque chose, même si c'est quelque chose que je sais déjà. Je prépare ma petite liste mental et mon stylo imaginaire, prête à rayer le nom de Laura de la colone de mes amis si elle en fait le souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Dim 1 Mar - 2:35

J'écoutai Lilly parler sans bouger. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle réagisse de cette façon. Bien-sûr de grand éclats de joie et une partie de rigolade entre amies n'était pas à envisager dans l'immédiat mais qu'elle soit si dur alors que j'étais réellement contente de la voir. Je ne savais pas si nos chemin se recroiseraient un jour alors il était normal que je sois en quelques sortes soulagé de la voir. Elle avait été une excellente amie.. Non elle ÉTAIT une excellente amie. Je n'avais pas envie de la conjuguer au passé. Elle devait comprendre que rien de se que pourrai faire sa famille ne briserait l'affection que j'éprouvai pour elle. Ah pourquoi Celeste avait -elle eu l'idée d'intoxiquer la plupart des 3/9. Lilly commençait juste à s'en sortir dans la vie. Maintenant il semblait certains, vu lamanière dont elle avait de réagir que personne n'était assez honnête envers elle pour continuer à lui faire confiance. Comme si tout se qui c'était passé avant était du flan. Alors l'amitié se résumait elle donc à ça ? A la moindre faiblesse d'une personne, au lieu de la tirer de se pétrin et de l'aider à revenir dans le droit chemin on lui creuse son propre trou et on l'y jette à coup de pierre.

- A vrai dire, je n'étais pas en très grande forme ces derniers temps mais c'est vrai que tout ce qu'a pu faire ta génitrice m'a révolté. Surtout qu'elle a entrainer Meryl à la mort. Je comprend que tu puisses croire que je sois dans un tel état de rage envers toi et ton clan, surtout que j'ai toujours détesté les 3/9. Mais ce n'est pas le cas. Bien-sûr je déteste toujours les fils à papa mais je ne peux te détester toi. Enfin Lilly...

Je la suppliais presque.

- Tu te rend compte que ce que tu dis. Tu te rend coupable alors que tu n'y est pour rien. Les personnes qui t'en veulent en ce moment sont ou soit influencé par le chagrin ou soit complètement abruti. Mais dans les deux cas, je ne crois pas qu'il faille que tu en fasse très attention. Je comprend que ça puisse être frustrant de voir tant de gens qui nous méprise mais il ne faut pas que ce qu'il raconte devienne une réalité. Tu n'y es pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Kane
Detective confirmés
Detective confirmés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7425
Age : 31
AMOUR : en couple, heureuse et une petite surprise
ETUDES : Plus maintenant
EMPLOI : Actrice
Message perso : Le cerbère du fofo veille, il ne dort pas ; I'm a survivor
Date d'inscription : 06/10/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3è année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Dim 1 Mar - 2:59

Etait-ce possible ? Avis-je encore une amie à Neptune ? En tout cas, elle, elle ne me blâmait pas et je m'en voulais de m'être emportée contre elle mais j'avais mes raisons. Mes larmes recommencèrent à couler. Je craquais. J'étais à bout de nerfs. Je me raccrochais au lavabo pour ne pas tomber.

-J'y suis pour rien ? Va dire ça à Sélène, à Veronica, à Logan.

Je laissais mes larmes couler. Ca me faisait du bien de pouvoir parler de ce que je ressentais.

-Je viens de voir Sélène et elle m'en veut. Je lui ai dit sensiblement la même chose qu'à toi avant de partir et elle n'a pas essayé de me rattraper. J'ai tout perdu Laura, tu peux le comprendre ? A chaque fois que je vois Logan, je repense à ce que j'ai appris après avoir été "désintoxiquée", à notre mariage. Méryl est morte à cause de Céleste. Moi aussi j'ai subi la lubie de Céleste mais ça, tout le monde s'en fout. Tout le monde se fout de savoir si je vais bien ou non. Mon père travaille de plus en plus pour ne pas qu'on en parle, je n'ai aucune nouvelle de mon frère, mes amis me tournent le dos les uns après les autres et après tu viens me dire que je n'y suis pour rien ? Mais c'est pas à moi qu'il faut le dire mais aux autres.

Je me dirigea vers un cabinet de toilette afin de prendre de quoi m'essuyer le visage. Quand je retourna près de Laura, je continua à déballer tout ce que j'avais sur le coeur.

-J'ai entendu des personnes dire qu'elles préféraient inviter des motards à leurs fêtes plutôt que moi.

J'en pouvais tellement plus que je fini par me laisser glisser sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Mer 25 Mar - 14:07

Voir Lilly dans tout ses états me rendait triste et en colère aussi. Comment pouvait on lui en vouloir alors qu'elle n'avait strictement rien fait de son plein gré. Se marier avec Logan était une erreur, mais pas la sienne.

- C'est décevant de voir des amis qu'on connait nous trahir mais....

Je me rapprochai d'elle et m'assit à son coté. Je ne savais guère par ou commencer ni même si les mots que je prononcerais serviraient à quelques choses, étant donné que je n'était pas très doué dans le domaine du réconfortage d'amie en détresse. Mais il fallait que j'essaye quelques choses. Pour lui prouver ma loyauté et pour l'aider à aller de l'avant. Je ne voulais pas qu'elle reste la Lilly déboussolée des toilettes. Qu'elle retrouve sa pèche et son tempérament de feu. La jeune fille que j'avais rencontrée il y a quelques années aurait ri aux nez des gens qui lui tournaient le dos. Elle n'aurais besoins de personne d'autres qu'elle même.

Le carrelage était glacial ce qui aller parfaitement avec l'ambiance actuelle de l'université. Il y avait toujours quelques choses qui n'allait pas, quand ce n'était pas les viols il s'agissait de lobotomisation d'élèves et ainsi de suite. On ne pouvait pas vivre une vie calme et paisible, surement parce que ça n'existait pas. Le seule moyen pour ça aurait été de partir de Hearst quoique Las vegas n'était pas non plus une ville de gaieté. Comme je regrettais l'époque ou je vivais, innocente, en écosse.


- Je ne sais vraiment pas quoi répondre à ça. Je voudrais t'aider et prouver aux autres qu'ils ont tort mais je suis incapable de prendre partie à ça tellement de trouve stupide qu'on t'en veuille. Je resterais ton amie quoi qu'il arrive et quoi qu'il puisse m'en couter. De toute façon je n'ai pas une très grande estime des élèves de se bahut comme tu le sais.
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Kane
Detective confirmés
Detective confirmés
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7425
Age : 31
AMOUR : en couple, heureuse et une petite surprise
ETUDES : Plus maintenant
EMPLOI : Actrice
Message perso : Le cerbère du fofo veille, il ne dort pas ; I'm a survivor
Date d'inscription : 06/10/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3è année

MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   Mer 25 Mar - 20:19

J'écoutais plus ou moins les paroles de Laura qui s'était assise à mes cotés. Si je dis plus ou moins, ce n'est pas parce que ses propos ne sont pas intéressant, c'est plutot que mes sanglots en couvraient une partie. Néanmoins, j'avais entendu l'essentiel. Laura était vraiment décidée à rester mon amie, ce qui me faisait chaud au coeur, même si je ne le montrais pas.

- Je ne te demande pas de prendre partie. Le simple fait que tu me crois et que je sache que je peux compter sur toi, ça me suffit. Je ne demande pas grand chose, je veux juste qu'on m'écoute avant de me juger.

Mon regard encore tout embué par les larmes, je tourne la tête vers Laura pour lui faire ce qui devait être un sourire mais qui devait surement plus ressembler à une grimace. C'est vraiment idiot, mais de savoir que je peux parler à quelqu'un d'autre que mon psy me fait du bien. Savoir que je peux confier à Laura des choses que même mon psy ne saura jamais, me fait énormément de bien. Je crois que cette mauvaise expérience m'a permis de voir les personnes qui croient vraiment en moi et en mon amitié. Bien sur, je sais que pour Veronica c'est dur mais je pensais qu'elle aurait été de mon coté mais je n'ai pas de nouvelle alors je suppose qu'elle ne veut plus me voir, ce que je comprends moyennement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie de pariat n'est pas une vie (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie de pariat n'est pas une vie (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Myrlande à la présidentielle de 2011
» Bilten #3 volim#2 Pe Janjis sot lan Sid pou kanpay Fanmi Lavalas.
» Obama en chute libre ...
» Hentaï
» Lolinapping [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veronica Mars Reborn :: 
{BONUS TRACKS}
 :: 
Remember When
 :: Version 2 {En cours...} :: {HEARST UNIVERSITY} :: 
Batiment Principal
 :: Couloirs & Casiers
-
Sauter vers: