L'histoire de Veronica Mars, 10 ans après la série. Notre héroïne a grandit et mûrit. Elle est aujourd'hui professeur à Hears Universtiy et détective amateur à ses heures perdues.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La lettre

Aller en bas 
AuteurMessage
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: La lettre   Mar 14 Juil - 16:03

    Furieuse, je déboule dans la salle informatique sans me soucier du cours qui s'y déroule. Je jette à peine un regard vers les visages surpris qui se lèvent vers moi et me dévisagent, la bouche entrouverte, les yeux curieux et même malsains pour certains, comme s'ils connaissaient mon intimité avec leur professeur.

    J'ai le coeur qui bat à une vitesse folle dans ma poitrine, rendant mes gestes fébriles. J'ai conscience d'avoir les joues rosées, je ressens des sensations de piquottement vaguement désagréable, mais je préfère ne pas y accorder d'importance. J'ai un but très précis, et rien ne pourrait m'en détourner à cet instant précis !

    Sans hésiter, je trace jusqu'au bureau du professeur où Vince est penché sur une copie. Je le vois, comme au ralentit, qui surprend les visages intrigués de ses élèves, qui suit leur regards pour tomber sur moi. Là, ses yeux prennent une autre expressions, concentrée, vaguement sur ses gardes mais sans craintes. Il n'y a nul amour au fond de ses yeux. Et pas plus dans les miens. Ils brûlent plutôt d'une rage incontrôlable ! Mes poings, serrés à m'en faire mal, froisse l'enveloppe que je tiens à l'intérieur. Ce geste me détend, mais je veille à ne pas mettre l'objet en pièce, il est trop précieux malgré toute l'horreur qui s'en dégage.

    D'un geste brusque, je me plante devant Vince, entre son bureau et ses étudiants de façons à ce qu'ils ne puissent voir de moi que mon dos, tendu à l'extrême, ma nuque et mes épaules, très raides. Les dents serrées, je pose sèchement l'enveloppe chiffonnée devant le jeune homme et je parle le plus bas possible pour ne pas me donner en spectacle, sans oublier toutefois de mettre dans l'intonation de ma voix, tout le bien que je pense de lui :

    - Tu m'a soigneusement ignoré depuis notre dernière rencontre chez Matt, et j'ai parfaitement compris ta réaction. Mais à présent, je crois qu'une discussion s'impose... avec ta femme chérie ! Imagine ma surprise, immense, lorsque j'ai reçu cette lettre au nom de madame Newman ! Je passe le fait que mon père l'a surpris et m'a jeté à la porte en hurlant, cet incident n'est qu'un détail malheureux de plus dans l'amour que me portent actuellement mes parents.

    L'ironie transpirait chacune de mes paroles. C'était la plus douce façon que j'avais trouvé pour lui exprimer ma gratitude vis à vis de la situation dans laquelle il m'avait mise, en refusant d'annuler notre mariage à mon insu. Depuis un an donc, j'étais Madame Newman, sans le soupçonner !! Heureusement que l'église de Las Vegas qui nous avait marié, avait eu la riche idée de se rappeler à mon bon souvenir :

    - Je pense que tu seras d'accord avec moi, nous ne pouvons ignorer la gracieuse invitation de Vegas pour nos 1 ans de mariage, mon cher mari !

    Et a ces mots, mes yeux auraient littéralement pu tuer le jeune homme, s'ils étaient mortels !
a
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 33
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: La lettre   Jeu 23 Juil - 17:06

    Alors que j'étais entrain d'expliquer à mes élèves une formule assez délicate, la porte de la classe s'ouvrit à la volée laissant entrer Sélène, un papier à la main et l'air furax. Elle traversa la salle d'un pas décidé sous le regard curieux des étudiants et se posta devant mon bureau. J'avais au fur et à mesure qu'elle avancait baissé le ton de ma voix pour finalement arreter de parler, très surpris par cette apparition soudaine.

    - Tu m'a soigneusement ignoré depuis notre dernière rencontre chez Matt, et j'ai parfaitement compris ta réaction. Mais à présent, je crois qu'une discussion s'impose... avec ta femme chérie ! Imagine ma surprise, immense, lorsque j'ai reçu cette lettre au nom de madame Newman ! Je passe le fait que mon père l'a surpris et m'a jeté à la porte en hurlant, cet incident n'est qu'un détail malheureux de plus dans l'amour que me portent actuellement mes parents.
    - Je pense que tu seras d'accord avec moi, nous ne pouvons ignorer la gracieuse invitation de Vegas pour nos 1 ans de mariage, mon cher mari !


    Sélène débitait ses paroles avec une rapidité impressionante et le ton qu'elle prenait avait le don de m'exasperer. Heureusement elle avait eu l'idée lumineuse de ne pas parler trop fort mais c'était impossible pour moi de cautionner le fait qu'elle vienne faire sa petite crise en plein milieu de mon cours. J'avais des principes sur le boulot et il était hors de question que ma vie personelle vienne porter préjudice à ma vie professionelle. Tout doucement pour que les élèves ne m'entendent pas je répondis

    -Qu'est ce qui t'arrives Muniz? Ca va pas de débarquer comme ca pendant mon cours? Bon sang mais tu n'es plus une gamine, je suis au boulot là! Et puis quoi?? - Je venais à l'instant de percuter au sujet du mariage qui n'était pas annulé. Impossible j'avais pourtant fait le necessaire... - C'est quoi cette histoire d'invitation à Vegas?

    Je ne comprenais plus rien. Une seule chose était sure Sélène me fusillait du regard est la conversation n'était pas prête de se terminer. Je me dégagea alors pour faire face à mes élèves et dit d'un ton ferme.

    -Le cours est terminé pour aujourd'hui.

    Ils se levèrent dans le brouhaha habituel et j'attendis que les plus curieux qui trainaient les pieds pour sortirent prennent enfin congés pour refermer la porte derrière eux afin d'être seul avec a priori "ma femme"

    -Alors c'est quoi cette histoire? Le mariage je l'ai annulé comme prévu
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: La lettre   Jeu 23 Juil - 17:29

    Vince eut la riche idée d'interrompre son cours. Je n'aurais pas pu attendre 15 minutes supplémentaire, tant j'étais hors de moi ! Et plus encore maintenant que j'avais devant moi l'auteur de cette situation franchement désagréable. Il me regarda franchement et demanda :

    -Alors c'est quoi cette histoire? Le mariage je l'ai annulé comme prévu

    Sa surprise, qui semblait sincère, me déstabilisa une seconde : Ou bien il était un bon acteur, ou il se payait franchement ma tête... Ou encore il était réellement surpris. Mais je ne pouvais croire la dernière solution :

    - Visiblement pas comme il faut ! Ce courrier est clair et limpide comme de l'eau de source. Il dit, je cite "Mr et Mme Newman, pour vous remercier d'avoir célébrer votre mariage chez nous, nous vous offrons ces jetons pour passer une journée dans notre casino..." blablabla. Alors j'ai besoin d'entendre de ta bouche même, comment cette fâcheuse... non, contrariante situation est possible !

    Avec un geste sans douceur, je lui avais fourré la lettre sous les yeux, pour qu'il lise par lui-même. Moi à force de la regarder, je la connaissais par cœur ! Puis, pendant qu'il lisait, je fis un tour de sa salle informatique pour me dégourdir les jambes. Dans l'état où j'étais, je ne pouvais pas supporter de rester immobile. Je me plantai un instant devant la fenêtre, et aperçus des étudiants vautrés dans l'herbe, au soleil, qui révisaient. Mes examens arrivaient aussi à grands pas et je n'avais pas la tête à ça ! Au lieu de réviser, j'essayais de comprendre comment, pendant un an, j'avais pu être une femme mariée à un goujat, sans même m'en apercevoir ! Ces pensées ne firent qu'accroître ma fureur. Je retournai vers Vince, me fichant de savoir s'il était arrivé à la fin de sa lecture :

    - Alors ? Tu as une meilleure explications à me donner que "j'ai annulé le mariage pourtant" ?
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 33
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: La lettre   Ven 24 Juil - 1:21

    Sélène finit par me coller la fameuse lettre sous le nez, je la pris et commenca à la lire. Nous étions invités à Vegas pour nous remercier d'avoir célebré le mariage là-bas. Je n'eus pas le temps de lire les conditions d'utilisation marquées en petit caractère tout en bas de la page que ma bien aimée revint vers moi toujours aussi remontée

    - Alors ? Tu as une meilleure explications à me donner que "j'ai annulé le mariage pourtant" ?

    Je jetta la lettre sur mon bureau et m'assis sur ma chaise. Après avoir pivoté d'un tour complet grâce aux roulettes je regarda Sélène et répondis très sérieusement

    -J'ai annulé le mariage pourtant.

    Quand je la vis lever les sourcils je fus encore une fois agacée. Je me leva de facon soudaine ce qui fit un peu rouler ma chaise derrière moi. Je commencais à faire les 100 pas derrière mon bureau les mains dans mes poches.

    -Je ne sais pas ce qu'il s'est passé! J'avais fait le necessaire pour l'annulation avant de repartir, on m'a confirmé que c'était bon, je dois avoir un bout de papier dans ma chambre du Neptune Grand où l'annulation est validée. Alors je sais pas. Peut être qu'une de ses gourdes de l'administration a fait une erreur, peut être qu'ils ont pas actualisé leurs fichiers avant de nous envoyer la lettre...

    Je me dirigea vers la fenêtre la plus proche de mon bureau et l'ouvrit. J'avais envie de m'aérer l'esprit car je commencais à perdre patience, devoir me justifier comme un enfant qui se fait remonter les bretelles par ses parents. En plus venant de la part de Sélène, elle qui s'amusait si bien avec Campbell. D'ailleurs repenser à ca me mis les nerfs à vif. Je resta à la fenêtre mais me tourna pour être face à Sélène

    -Et puis si t'étais aussi frustrée de ce mariage tu n'avais qu'à l'annuler toi! Maintenant je te dis que j'avais fait ce qu'il fallait alors vérifie tes sources avant de venir m'accuser, c'est la moindre des choses pour quelqun qui se prétend journaliste. Mais c'est peut être à force de trainer avec Campbell que tu utilises ses méthodes. Donc si t'as un problème tournes toi vers Vegas.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: La lettre   Ven 24 Juil - 17:31

    Je m'étais assise sur le coin de son bureau de prof, tandis qu'il se dirigeait vers la fenêtre, pour l'écouter parler.

    Vince semblait sincèrement sérieux. Ca me déstabilisa. Il assura avoir fait le nécessaire auprès de l'administration, et l'idée d'une erreur de leur part, extérieur à lui, commençait à me paraître plausible, bien que difficilement acceptable. Mais sa mention de Matt et de notre "relation" raviva ma colère.

    D'un bond, je fus debout et je franchis l'espace qui nous séparait à grand pas. Le rouge me revenait au visage et je dus faire un effort intense pour ne pas laisser ma colère me submerger :

    - Matt n'a rien à faire dans cette histoire ! Il n'a rien à se reprocher et s'est toujours bien comporter envers moi. Ton problème, c'est moi, Newman ! Je me fous de savoir que l'administration a fait une erreur, j'ai du mal à croire qu'en un an, tu n'en ai jamais rien su. J'avais confiance en toi !

    Son visage laissait transparaître sa colère contenue. Or j'avais besoin d'un bon affrontement, tout de suite, pour laisser échapper tous ces non-dits qui nous séparaient depuis l'altercation au Neptune Grand Hôtel. Je voulais pouvoir déverser toute la rancune, la colère et la frustration qui me rongeait :

    - En revanche toi, tu ne m'a pas fait confiance. Tu as cru les ragots qui circulent ici et refusé d'entendre ma version des faits ! Notre histoire aurait pu être quelque chose, aller loin ! C'est ce que je croyais. Mais finalement tout ça est basé sur un mensonge. Sur CE mensonge ! Je repris la lettre qu'il avait laissé trainer sur le bureau avec fureur. Je suis une femme mariée depuis 1 an ! Alors oui, l'administration a peut-être merder, oui, je vais vérifier mes sources. Mais tu ne m'enlèveras pas de l'esprit que ton inattention y est aussi pour quelque chose Professeur. Mes mots étaient appuyés et pleins de mépris. Et je n'admettrai pas que tu remettes en cause mes talents de journaliste, car oui, je suis douée ! Tu ne m'enlèveras pas ça !

    Soudainement, tout était prétexte à déverser les petites choses que j'avais sur le cœur. Cette histoire de mariage était le déclencheur de ma rancœur, à la suite de notre dispute.
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 33
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: La lettre   Sam 25 Juil - 0:16

    Depuis son entrée dans la pièce j'avais tenté de rester calme autant que je pouvais. Mais apparement ma dernière phrase avait déplu à Sélène qui à présent déballait son sac sans retenu. C'était trop pour moi, j'avais perdu patience et si c'était le jour des révélations alors moi aussi j'allais dire le fond de ma pensée. De manière un peu brusque je m'éloigna de la fenêtre et retourna à mon bureau comme si à chaque fois que Sélène s'approchait sa présence me repoussait à l'opposé.

    -J'y crois pas! J'haussais à présent le ton sans me soucier si on allait m'entendre dans le couloir. Quand je t'ai croisé dans ce restau avec Campbell je ne t'ai fait aucune remarque, quand j'ai entendu l'annonce du pirate sous le ricanement des élèves je n'en ai pas tenu compte. Mais il se trouve que quand je t'ai retrouvé dans la chambre de ce salopard, en sous vêtements, oui excuse moi Sélène mais ce ne m'a pas plus.

    Je venais d'envoyer valser tous les papiers se trouvant dans mon bureau, fou de rage de revivre ce moment où je la voyais dans la salle de bain.

    -Et depuis t'as éssayé de m'expliquer? Tu t'es excusée? Est ce que tu as pris le temps de me dire que je m'étais trompé?

    J'avais maintenant les mains crispés sur mon crâne et je traversais la pièce de long en large comme un lion en cage

    -Mais merde tu aurais dis quoi toi si tu m'avais trouvé dans ma chambre à Vegas avec Lilly Kane entrain de me faire un strip? Je ne savais pas pourquoi je venais de réveler ca à Sélène, peut être parce qu'elle m'avait poussé à bout et que je voulais la blesser ou pour qu'elle sache enfin ce que fait sa soit disant amie Lilly dans son dos ou peut être un peu des deux. Oh mais je te rassure je l'ai repoussé, alors qu'à l'époque nous deux ce n'était rien! Alors maintenant ne viens pas m'agiter ta lettre sous mon nez en me faisant tous ces reproches car si t'es si énervée c'est surtout car tu sais pas ce que tu veux Sélène. Matt, Vince... Fais un choix!

    Après m'être à mon tour liberé je finis par me laisser tomber sur ma chaise, extenué par cette dispute, le regard perdu
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: La lettre   Sam 25 Juil - 0:29

    Vince avait enfin libéré la rage qui le rongeait, et ce répondant de sa part me calma enfin. Ses mots me touchèrent, et me blessèrent. Mais enfin, l'abcès était crevé. Sa réplique sur Lilly a Vegas m'effleura à peine, tant j'étais sûre qu'il ne pouvait pas s'être passé quelque chose. En revanche sa dernière réplique eut sur moi un effet dévastateur :

    - ...Tu sais pas ce que tu veux Sélène. Matt, Vince... Fais un choix!

    J'eus envie de répliquer *Si, je le sais. C'est toi que j'ai choisi depuis longtemps !* Mais les mots restèrent bloqués dans ma gorges. Au fond, était-ce vraiment ça que je voulais ? Je pensais sincèrement que oui, mais j'avais effrontément flirté avec Matt, tirant sur la corde le plus possible. La perspective d'une relation sérieuse avec Vince m'avait terrifié, suffisamment pour flirter avec la tentation.

    Je regardai tristement mais fermement celui qui était officiellement mon mari :

    - Tu as raison, je dois faire un choix... et je ne sais pas encore lequel faire. J'ajoutai plus doucement J'ai essayé de te parler, de m'expliquer, mais tu étais injoignable Vince. Finalement, tu n'avais peut-être pas envie d'entendre ma version des faits... Et la tentation de lancer une ultime provocation fut trop forte Et c'est sûrement mieux ainsi !.

    Mes derniers mots étaient lourds de sous-entendus. C'était volontaire. Mais c'était surtout un semi-aveu de ma part. Quitte à jouer carte sur table, autant aller jusqu'au bout. Mes yeux s'attachèrent à la lettre, que j'avais laissé tomber sur une table voisine. Je la regardai un instant, hébété : toute cette scène aurait-elle eut lieu sans elle ? Peut-être... Peut-être pas.

    Je la repris dans le but de la détruire, mais je la reposai finalement. Je n'avais pas cette envie.

    J'aurais préféré que ça finisse autrement... c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 33
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: La lettre   Sam 25 Juil - 1:06

    En poussant Sélène à faire un choix je ne pensais pas qu'elle allait dire mon prénom, mais je ne pensais franchement pas qu'elle irait sur la piste contraire. Et ca dernière phrase sous entendait fortement que son coeur balancait vers Matt.
    Cette dernière phrase qu'elle avait lancé sur un ton de défi avait surement fait l'effet escompté, je me sentais maintenant vide, plus de colère, seulement l'envie d'en finir. Alors je pris la lettre que Sélène venait de reposer, la lu rapidement et dit d'un ton très calme, assez bas et sans adresser un regard à Sélène.

    -Je contacterais Vegas pour savoir pourquoi le mariage n'a pas été annulé, il y a un numero sur la lettre, et je ferais le necessaire. Maintenant tu peux partir.

    Ma dernière phrase avait été la plus douce que j'avais prononcé au niveau du ton mais peut être la plus dur à entendre pour Sélène.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: La lettre   Sam 25 Juil - 1:16

    -Je contacterais Vegas pour savoir pourquoi le mariage n'a pas été annulé, il y a un numéro sur la lettre, et je ferais le nécessaire. Maintenant tu peux partir.


    Je regardais Vince, à nouveau déstabilisée. Il venait de me congédier, avec beaucoup de douceur. Et c'était ça le plus terrible. Son annonçait clairement la fin. Cette façon presque extérieur de me l'annoncer signifiait qu'il avait laissé tomber notre histoire. C'était fini. Il n'y avait plus d'espoir. J'eus la sensation qu'un poids s'abattait sur moi. Et j'eus ma réponse : C'était bien Vince que j'avais choisi, depuis le début. Je ne pouvais plus en douter... Mais c'était trop tard. Je sentis les traits de mon visage se crisper, et je fis un effort intense pour paraître naturelle. Je lui répondis sur le ton le plus posé possible :

    - Très bien. Préviens-moi lorsque ça sera fait

    Une chose au moins était certaine : Je ne voulais pas encore me marier et cette annulation était la seule bouffée d'oxygène en cet instant. L'idée d'avoir été marié un an m'oppressait !

    - Préviens-moi si ma présence est nécessaire, qu'on en finisse rapidement !

    Une seconde, j'hésitai sur la façon de lui dire adieu... Je décidai finalement d'aller au plus simple :

    - Salut Vince.

    Rien d'autre ne serait sortit. Nous allions encore nous croiser dans ces couloirs universitaires certainement. Et le simple mot "adieu" était resté bloqué au fond de ma gorges, stupidement. C'est donc sur ce fade "salut" que je quittai la salle informatique, avec la sensation d'avoir perdu dans un duel important.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La lettre   

Revenir en haut Aller en bas
 
La lettre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veronica Mars Reborn :: 
{BONUS TRACKS}
 :: 
Remember When
 :: Version 2 {En cours...} :: {HEARST UNIVERSITY} :: 
Batiment Principal
 :: Salles informatiques
-
Sauter vers: