L'histoire de Veronica Mars, 10 ans après la série. Notre héroïne a grandit et mûrit. Elle est aujourd'hui professeur à Hears Universtiy et détective amateur à ses heures perdues.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LOS ANGELES DREAM'S (Vince)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Lun 23 Nov - 13:25

    Samedi ... Le grand jour était arrivé et je stressai comme une folle en faisant de mon mieux pour ne rien le montrer. Assise à côté de Vince, en voiture, je regardai le paysage défiler, le frond collé à la vitre froide. Pourtant, Los Angeles, je connaissai plutôt bien. Mais aujourd'hui j'avais l'impression de redécouvrir la ville. Les buildings se succédaient sous mes yeux et je me concentrai sur eux. Je les détaillai. Je remarquai plusieurs détails qui, jusqu'ici, m'avaient échappés... Non pas que ça me passionnai, mais je tentai de mon mieux de ne pas penser à ce qui allait arriver... La rencontre avec ma "belle-famille", pour la première fois ! Depuis que Vince m'en avait parlé, lors de notre pique-nique français sur les hauteurs de Neptune, je m'étais efforcée de ne pas y penser pour ne pas m'inquiéter trop à l'avance. Depuis le début de notre voyage en revanche, je n'arrêtai pas d'y penser. J'espérai qu'elle me plairait, autant que j'espérai leur plaire. Histoire de m'occuper l'esprit autrement, j'interrogeai Vince sur les questions pratiques :

    - C'est ta mère qui va cuisiner ? Ta soeur sera seule, ou elle a un copain ?

    En soit, mes questions étaient inutiles, je le découvrirai bien assez tôt. Mais il fallait à tout prix que je reprenne le contrôle sur mes sentiments. Malgré moi, l'image de sa mère et sa soeur, telles que je me les faisaient, se dessinaient devant mes yeux. Je les imaginai blondes aux yeux clairs, comme Vince.

    - Elles te ressemblent ?

    Je me mordit la lèvre. Si je ne me taisait pas, Vince ressentirai mon stress, si ce n'était pas déjà fait. Et j'aimerai éviter de lui montrer mon état, de peur qu'il ne se moque de moi, même gentiment. D'habitude j'étais assez sûre de moi et absolument pas peureuse. Je ne comprenai pas pourquoi je me mettai dans un état pareil à la pensée de cette rencontre. Si au fond, je le savais : Ma relation avec Vince était très importante à mes yeux. Et si je passai cette étape positivement, ça serait comme un nouveau pallier franchit avec succès. Si au contraire la rencontre se passait mal, que deviendrions-nous ??
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 34
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Jeu 3 Déc - 19:56

Après environ deux bonnes heures de route nous étions enfin arrivés dans le quartier de mon enfance, celui où ma mère et ma soeur vivaient maintenant , seules.

- C'est ta mère qui va cuisiner ? Ta soeur sera seule, ou elle a un copain ?
...
- Elles te ressemblent ?


Sélène n'arretaient pas d'enchainer les questions concernant ma famille sans me laisser le temps d'y répondre, et depuis notre départ de Neptune je voyais son genoux droit qui n'arretait pas de faire des petits bonds. Je ne pu m'empecher de rigoler après sa dernière question, qui en plus, n'avait pas pour moi grand interet, qu'elles me ressemblent ou non n'allait pas changer le fait que la journée allait bien se passer ou pas.

- Arrêtes de stresser Muniz, ca va bien se passer. Pour répondre à tes questions, oui c'est ma mère qui va cuisiner, ma soeur est une ado j'imagine qu'elle doit avoir des copains (je fus tenter une seconde de rajouter "surtout si elle tient de son frere" mais vu l'état de Sélène ce n'était peut être pas recommandé) mais elle n'a pas interet à le ramener. Et oui ma soeur et moi ressemblons à ma mère hormis qu'elle sont toutes les deux brunes.

Et j'étais bien content d'avoir seulement hérité de la couleur de cheveux de mon père, et non pas de son visage, comment aurais-je pu supporter me regarder dans la glace autrement?

- En tout cas premier bon point nous sommes à l'heure, ma mère n'aime pas les gens qui ne sont pas ponctuel.

Je gara la voiture devant une coquette maison à deux étages sous le regard appeuré de Sélène qui realisa que nous étions arrivés devant chez moi.

Spoiler:
 

Je sortis de la voiture, en fit le tour pour me retrouver côté passager et ouvris la porte à ma belle qui n'avait pas bougé d'un poil. Je lui tendis la main et la fit sortir.

- Allez viens tout va bien se passer je t'assure, tu verras elles sont adotrables, comme moi!

J'ésperais que cette petite pointe d'humour pourrait un peu détendre Sélène. On monta les quelques marches nous menant à la porte d'entrée et je frappa. Au bout de quelques secondes, ma mère ouvrit la porte, elle avait une coupe au carré, un tablier qui masquait un peu sa tenue, et les traits un peu tirés mais un grand sourire aux lèvres.

- Vincent!!!

Après m'avoir serré de longues minutes dans ses bras, je réussis à me dégager de son étreinte. Je passa ma main derrière mon dos, et attrappa la main de Sélène qui se cachait derrière moi. Je l'attira à mes cotés pour qu'elle se retrouve face à ma mère.

- Maman je te présente Sélène
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Ven 4 Déc - 18:20

    Evidemment, comme je m'en doutais, Vince détecta tout de suite que j'étais nerveuse. Il fallait avouer que je le cachais mal. A présent, je mordillai ma lèvre inférieure et je bougeai sans cesse sur mon siège, incapable de trouver une position convenable. Nous étions maintenant dans un quartier assez calme de la périphérie de Los Angels, qui ressemblait à ce qu'on peut voir dans des séries du style de Desperates Housewives. Les maisons et les jardinets se suivaient et se ressemblaient. Justement Vince s'arrêta devant une maison magnifique, qui me parut immense, entouré d'un jardin bien tondu parsemé de quelques fleures entretenues. Si ça se trouve, sa mère était une Bree. Quoique non, il venait de dire qu'elle était brune... Gaby alors... J'étouffais un rire en imaginant un instant mon ex belle-mère hyper sexy dans une robe moulante, maquillé à outrance pour attirer tous les regards. Je me retins également de demander si elle avait un jardiner. Non franchement, ça serait très mal venu ! Et surtout je voulais faire bonne impression, ce n'était pas le moment de déraper !!!

    Vince vint m'ouvrir la porte. Ma pensée furtive sur la mère de Vince m'avait un peu distrait et détendue. A présent, le stress revint de plus belle. Mon compagnon m'accompagna jusqu'au perron, une main légèrement posé dans mon dos. Je me demandai si elle servait plus à me rassurer ou me faire avancer. Car j'avoue que j'aurais bien fait demi-tour histoire... de visiter le quartier. Tout, sauf me retrouver face à sa mère, chose qui arriva immanquablement lorsque la porte de la maison s'ouvrit ! Les retrouvailles de la mère et du fils furent chaleureuses et brève. Et j'avais beau me cacher ostensiblement dans le dos de mon ex-mari, le moment arriva où il m'aida à faire un pas en avant, histoire que sa mère me voit bien. Elle eut un sourire poli et avenant :

    - Enchantée de faire ta connaissance Selene.

    Tout allait bien se passer, il n'y avait aucune raison. Tout irait bien. Tout irait bien ! Pendant que je m'auto-motivait en répétant cela en boucle dans ma tête, je lui retournai mon plus beau sourire :

    - Enchantée madame Newman !

    J'espérai qu'elle ne serait pas le genre de femme à faire durer les présentations et le suspens pour me tester ou me mettre mal à l'aise. Heureusement, elle semblait aussi réservée que moi et enchaîna très vite sur des convenances plus neutres :

    - Entrez donc, allez dans le salon, ta soeur t'as préparer un apéritif comme tu l'aime Vincent ! J'arrive tout de suite.

    Pas de "chéri", "mon bébé" ou "mon bisounours" c'était un très bon point, la maman qui n'étouffait pas son fils de qualificatif enfantin pour bien montrer qu'il était d'elle et à lui ! Je suivis donc Vince jusqu'au salon. La première étape était passé, faire connaissance de la mère. La seconde m'attendait encore et non des moindres : faire la connaissance de la petite soeur adolescente. Si la mère, en tant qu'adulte, savait garder une politesse et se raisonner, je craignais que l'adolescente soit plus spontanée au risque d'avoir une attitude ou des propos plus déstabilisants. Très tendue, j'arrivais enfin au salon, toujours un peu caché derrière Vince.
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 34
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Sam 9 Jan - 2:43

Les présentations entre Sélène et ma mère étaient faites, en tout cas le plus dur pour Sélène était fait après j'imaginais bien que ma mère n'allait pas se priver de lui poser à table toutes sortes de questions sur ses loisirs, ses études et j'en passe... Mais ce n'était finalement pas grand chose.
J'emmena donc ma belle au salon pour la seconde partie des réjouissances, la rencontre avec ma soeur. Lorsqu'on entra dans la salle Lindsay était à moitié couché le long du canapé, seul sa tête et ses épaules étaient relevées par une tonne de coussins coincés derrière elle. Elle machait un chewing gum à la facon d'un ruminant tout en tapotant à une allure folle sur les touches de son portable. Une vrai ado...
Je me racla la gorge pour lui signifier notre présence, elle leva les yeux d'une façon un peu désabusée et lorsqu'elle s'aperçut qu'il s'agissait de moi sauta du canapé jetant au passage son telephone et couru dans mes bras.

- Viiiiiiince!!!
- Salut Lincette!
- Arrêtes t'es nul j'ai plus 4 ans!!
- Ah oui excuses moi ca te fait combien maintenant? 11 ans et demi?

Après m'avoir donné un coup de poing dans le ventre elle retorqua

- J'aurais 17 ans dans 4 mois!!!

Je ne pu m'empecher de rire à sa réaction, puis je me tourna pour lui présenter Sélène qui une nouvelle fois se servait de mon dos comme cachette.

- Et voilà Sélène!
-'lut...

Après cet accueil plutôt rapide elle prit le portable resté sur le canapé en tendant son bras un maximum pour ne pas changer de place et rester à mes côtés, elle se mis de nouveau face à Sélène mais baissa la tête vers son écran et recommenca à taper sur les touches. Je m'empressa de lui donner un coup de coude pour qu'elle éssaye au moins de faire mieux. Après un soupir pas vraiment discret elle leva la tête quelques secondes, adressa à Sélène un sourire forcé et replongea de nouveau dans les méandres des SMS.
Je fis à mon tour à ma chérie une sorte de grimace voulant à la fois lui indiquer qu'il fallait lui pardonner, que c'était drôle et pas méchant et que ca irait mieux par la suite... Pas sûr que Sélène ait bien detecté toutes mes pensées dans mon semblant de sourire.
A vrai dire je redoutais cette réaction de la part de ma soeur, après que mon père nous ait abandonné je suis devenu en quelques sorte l'homme de la maison et Lindsay n'ayant pas franchement eu de père s'était beaucoup raccroché à moi, à en devenir possessive. Et puis elle n'avait que 16 ans. Ca allait lui passer, Sélène allait juste devoir être patiente...

- Et voilà l'entrée! Lindsay enlèves moi ce chewing gum de ta bouche on a des invités et on va manger! Allez tout le monde à table.

D'un léger mouvement de tête ma mère nous indiqua de nous mettre à table, tout était déjà dressé.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Mar 9 Fév - 20:16

    J'avais suivi Vince jusqu'au salon, me cachant toujours un peu derrière lui, dans la crainte de la rencontre avec sa sœur. J'avais encore et toujours ce besoin de plaire à sa famille, malgré mon aisance habituelle envers des étrangers. Je me sentais empruntée, maladroite, transpirante. Bref, tout ce qu'il ne fallait pas pour faire une bonne impression. La rencontre fut pourtant moins impressionnante que prévu. Je vis une ado vautrée devant sa télé sur le canapé, en train de mastiquer vigoureusement son chewing-gum, sans se soucier des bruits qui avaient forcément indiqués notre venue. Mais il fallait croire que la mastication lui causait une surdité partielle car Vince du attirer son attention en toussant légèrement. Quand elle le vit, son regard s'éclaira. Sa réaction de petite sœur fut adorable... chose que je me garderai bien de dire à une fille de cette âge. Son comportement et ses réactions m'amusaient. Même lorsqu'elle me salua à peine, je ne ressenti aucun agacement mais je dissimulai plutôt un sourire malicieux. Une ado dans toute sa splendeur.

    - Salut Lindsay.

    Je sentis bien que je n'engagerai pas la conversation avec elle aujourd'hui. Heureusement Mme Newman mis un terme à cette brève présentation en annonçant le repas. Tout le monde passa à table. Je profitai du mouvement général pendant lequel tout le monde prenait place pour rapprocher un peu plus ma chaise et mon assiette de celles de mon chéri, histoire d'être un peu moins perdu. Mme Newman servit l'entrée, des crudités avec un assaisonnement vinaigré.

    - Alors Vincent, Selene, vous avez fait bon voyage ? Il n'y avait pas trop de monde sur la route ?

    Je souris poliment tandis que j'attaquai mon premier radis. Cela m'évitait de parler la première, je laissai à Vince le soin d'entamer, je suivrai ensuite. Je surpris le regard de Lindsay qui balayait la table sans un mot et se posa furtivement sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 34
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Mer 24 Fév - 20:21

- Alors Vincent, Selene, vous avez fait bon voyage ? Il n'y avait pas trop de monde sur la route ?
- Non c'était plutôt tranquille, en fait ca a été assez rapide et d'ailleurs je pensais que tu pourrais aussi venir nous voir à Neptune avec Lindsay que je vous montre un peu où je vis et où je travaille.

Aussitôt cette proposition faite, le visage de ma mère se referma, elle s'empressa de piquer des betteraves avec sa fourchette et les enfila à toute vitesse dans sa bouche en prenant le temps de bien mastiquer et surtout gardant les yeux rivés dans son assiette. S'en suivi un silence gênant.
Je me tourna vers ma soeur pour voir si elle trouvait la réaction de ma mère aussi étrange que moi mais elle était tellement occupée à dévisager Sélène qu'elle n'avait rien remarqué d'autre.
Finalement, ma mère releva le regard vers ma copine ignorant totalement ce que je venais de dire

- Et vous Sélène, que faites vous dans la vie? Vous vivez avec vos parents? Quelles sont vos passions?

Je ne connaissais pas ma mère si intrusive, soit elle avait une profonde envie de tout connaître sur la première fille que je lui présentais, soit elle avait décidé de changer de conversation voir même d'interlocuteur
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Ven 26 Fév - 18:40

    Je m'attendais à ce que Mme Newman engage une conversation un peu plus poussée avec son fils, qu'elle demande de ses nouvelles, s'intéresse à son travail et son nouvel environnement. Je savais par le principal intéressé que qu'il appelait sa mère de temps en temps pour discuter de tout et rien, mais j'ignorai la fréquence de ces appels. S'il était comme la plupart des hommes, cela ne devait pas dépasser un appel par semaine. Or il se passait tellement de chose à Neptune qu'il y'avait toujours à raconter. Aussi, à ma grande surprise, madame Newman se contenta de la brève réponse de son fils avant de piocher d'un air songeur dans son assiette. D'un bref coup d'œil, je vis que Vince ne s'en formalisait pas. De profil il était difficile de dire s'il était surpris de cette réaction ou non. Un autre coup d'œil m'appris que Lindsay s'était résigné à manger en me lâchant du regard.

    - Et vous Sélène, que faites vous dans la vie? Vous vivez avec vos parents? Quelles sont vos passions?

    Je ne l'attendais pas celle-là. Je dus reposer le radis que je m'apprêtai à croquer, c'était comme une drogue, pas forcément un régal mais le croquant du légume me permettait de me donner une contenance. Je mis une fraction de seconde avant de répondre :

    - Heu... Je suis étudiante en journalisme, à l'université de Neptune et ... pour le moment je vis en résidence universitaire. Je travaille également quelques heures par semaines au journal universitaire et dans une agence d'investigation. J'aimerai prendre un appartement dès que j'aurais fini les cours, à la fin de l'année.

    Pour conclure ces propos, j'affichai un sourire un peu forcée. Il est vrai que la question du logement était assez délicate dans la mesure où, officiellement j'étais encore chez mes parents, bien que je sois en froid avec eux depuis plusieurs mois. Je n'avais jamais parlé à Vince du projet de m'installer seule, j'aurais préféré en discuter avec lui avant, car éventuellement l'idée de nous installer ensemble m'avait traversé l'esprit. Mais je ne voulais pas le reconnaître devant sa mère ! Ne sachant pas comment me tenir sous le regard insistant de Mme Newman, je lâchai une banalité avec un nouveau sourire contraint :

    - Cette entrée est délicieuse Mme Newman, elle me rappelle mes origines françaises...
Revenir en haut Aller en bas
Vince Newman
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 34
AMOUR : Sélène Muniz {ex Newman
EMPLOI : Professeur d'informatique à Hearst
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Sam 27 Fév - 19:12

Sélène répondit aux interrogations de ma mère en lui expliquant son cursus à Hearst et activités annexes. Elle termina sa phrase en annoncant qu'elle comptait à la fin de l'année se trouver un appartement et là quelle fut ma surprise. Biensur Sélène étant plutôt indépendante ce ne m'étonnait pas qu'elle veuille son propre appartement et qu'elle décide de quitter ses parents avec qui elle n'était plus dans les meilleurs termes. Et puis il fallait avouer que les chambres étudiantes à Hearst étaient surement pratique mais pas vraiment confortables. Non en fait ce qui m'étonnait c'est qu'elle ne m'avait jamais parlé de cette envie de se prendre un appart et pourtant ca ne devait pas être aujourd'hui seulement qu'elle avait eu cette idée.
Je me tourna vers ma belle, le sourcil droit levé d'un air interrogateur, mais elle se contenta de rester face à ma mère et de changer de conversation

- Cette entrée est délicieuse Mme Newman, elle me rappelle mes origines françaises...
- Mais vous ne comptez pas emmenager avec Vincent quand même? Vous savez il travaille dur pour gagner sa vie et il ne peut pas se permettre de se mettre en ménage maintenant.

Je n'en revenais pas, depuis quand ma mère décidait à ma place de la facon dont je devais vivre. Je m'étais toujours débrouillé seul, j'avais toujours fait ce que je voulais quand je le voulais sans qu'elle ne dise jamais rien et là, elle venait de dire à Sélène que je n'emmenagerai pas avec elle sans même savoir ce dont moi j'avais envie. Même Lindsay regardait maintenant notre mère d'un air surpris.

- Franchement maman je ne vois pas en quoi ca te regarde. Si on veut vivre ensemble on le fera sans ta permission et en plus il n'était même pas question que j'emmenage avec Sélène.

C'était peut être ca le syndrôme de la belle-mère... Ammener votre petite amie à un repas de famille et vous verrez votre cher maman ayant toujours été si gentille avec vous se transformer en femme jalouse de garder son fils pour elle. Alors surement mécontente de mon intervention, ma mère recupera le plat de crudités dont Sélène venait de faire les louanges, et elle se dirigea vers la cuisine.

-Vincent vient avec moi il faut qu'on parle.

Puis elle disparu dans l'autre pièce. Je me leva aussitôt, jettant ma serviette en papier dans mon assiette, agacé par ce comportement de ma mère. Je lanca un rapide coup d'oeil à ma dulcinée lui faisant comprendre qu'elle devrait faire la conversation avec ma soeur en attendant puis j'alla dans la cuisine...
Ma mère était de dos, entrain de faire la vaisselle, je remarqua qu'elle avait jetté l'entrée à la poubelle.

- Bon qu'est ce qui se passe? Elle ne te plait pas? Ca avait bien commencé pourtant, elle a dit quelque chose qui fallait pas? Parce que là je ne ta reconnais pas maman.


http://www.deezer.com/listen-3098840

Puis elle rinca ses mains, se retourna pour être face à moi avec un air très grave. Un lourd silence s'était abattu dans la cuisine, j'avais comme un mauvais préssentiment, son regard était si triste... L'inquietude prenait place à l'agacement.

- Vincent. Je.... Hum, je ne sais pas comment te le dire, je ne sais pas comment on est censé dire une chose pareille à son fils alors pardonnes moi. Voilà, je suis malade. J'ai une tumeur au cerveau et malheureusement ... il n'y a rien à faire ... il ne me reste plus que quelques semaines ou au mieux quelques mois.

On venait de me mettre un coup de couteau en plein coeur, la douleur était intense, à tel point que j'en avais le souffle coupé. Je n'arrivais plus à trouvé ma respiration et donc je n'arrivais même plus à parler. Ses mots resonnaient en moi sans que je ne puisse rien faire.

- Ton amie a l'air très gentille, je suis sûre que c'est une fille bien. Mais si je ne veux pas que vous emmenagiez ensemble c'est parce que je veux que tu t'occupes de ta soeur quand je ne serai plus là, le temps qu'elle soit independante. Je ne veux pas qu'elle aille chez ton père.

Mon père, le fait qu'elle en parle me mit aussitot en colère et me redonna comme un coup de fouet me permettant enfin d'avoir une reaction à ce qu'elle venait de dire.

- LAISSE TON EX MARI LA OU IL EST! LINDSAY N'IRA PAS CHEZ LUI!
- Chuuut Vincent, ta soeur n'est pas au courant, je ne lui ai encore rien dit...
- QUOI? MAIS! MAIS POURQUOI TU NE LUI A PAS DIT? ET TU M'ANNONCE CA, COMME CA?! ET DEPUIS QUAND TU ES COURANT? C'EST PAS POSSIBLE, TU NE PEUX PAS NOUS LAISSER, TU NE PEUX PAS!

Des dizaines de questions se bousculaient maintenant dans ma tête "pourquoi ma mère? N'y avait-il pas la moindre chance de guérison? Comment ma soeur allait-elle réagir? Est ce que j'allais pouvoir m'occuper d'elle? Comment penser à ca alors que ma mère est encore en vie? Comment me résoudre à ce qu'il n'y ait aucun espoir? Est ce que les medecins ne s'étaient pas trompés? C'est un cauchemard? Cette discussion n'est pas réelle n'est ce pas? ..."
Alors avant que ma tête n'explose je sortis de la cuisine, ouvris la porte d'entrée avec une telle force qu'elle claqua contre le mur et j'alla m'asseoir sur les marches de l'entrée. Je resta un court instant à fixer l'horizon mais je ne voyais rien, tout était flou et ma tête tournait. Je sentais mes jambes trembler sans que je puisse les controler et ma gorge était nouée. En moi c'était incompréhensible, tout un tas de questions, de sentiments et en même temps un grand vide qui me donnait l'impression de faire une chute qui ne s'arretait jamais. Je baissa la tête et l'enfouie dans mes mains, je pleurais....
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   Sam 27 Fév - 22:39

    - Mais vous ne comptez pas emménager avec Vincent quand même? Vous savez il travaille dur pour gagner sa vie et il ne peut pas se permettre de se mettre en ménage maintenant.

    J'ai bien sentit que le sujet intriguait Vince. Mais je ne m'attendait pas à cette réaction de la part de sa mère. J'ai l'impression de recevoir une bonne claque dans la figure. Je tente de conserver une contenance tendis que mon compagnon s'en prend à sa mère. L'ambiance s'est alourdie d'un cran et je me demande si ma couleur de peau n'y est pas pour quelque chose. Ça ne serait pas la première fois que je subis le racisme depuis que je vis aux USA. Pourtant il m'avait semblé que notre premier contact, sur le pas de la porte, était bon, et ce revirement de situation me laisse perplexe. Comment réagir après cela ? Je me contente de garder les lèvres closes, un peu serrées, et j'essaye de masquer ma déception derrière un masque neutre.

    -Vincent vient avec moi il faut qu'on parle.

    Encore plus gênant. Ma présence est visiblement de trop dans cette maison. A contre cœur, Vince se lève à la suite de sa mère, non sans me jeter un regard éloquent ... que je ne comprend pas. Il ne reste que moi et Lindsay, face à face. L'adolescente est restée silencieuse depuis le début du repas. Par politesse autant que pour essayer d'oublier ce fâcheux incident, je m'intéresse à elle :

    - Alors Lindsay, tu es en deuxième année de lycée cette année ?
    - Ouai.
    - Tu as déjà choisi une spécialité pour ton graduation ou pas ?
    - Ouai... Pour la première fois j'entrevois l'esquisse d'un sourire sur ses lèvres quand elle me répond laconiquement : J'veux être journaliste !
    - Comme moi ...

    Mes efforts semblent commencer à porter leurs fruits car je vois maintenant une lueur d'intérêt naître dans son regard. Cette impression est de courte durée, des voix nous parviennent de la cuisine, celle de Vince qui couvre celle de sa mère :

    - LAISSE TON EX MARI LA OU IL EST! LINDSAY N'IRA PAS CHEZ LUI ! - QUOI? MAIS! MAIS POURQUOI TU NE LUI A PAS DIT? ET TU M'ANNONCE CA, COMME CA?! ET DEPUIS QUAND TU ES COURANT? C'EST PAS POSSIBLE, TU NE PEUX PAS NOUS LAISSER, TU NE PEUX PAS!

    Silence gêné. Lindsay braque son regard vers le couloir, intriguée. La porte d'entrée claque fort, alors que madame Newman revient dans la foulée. Aussitôt sa fille l'interroge sans se soucier de ma présence :

    - Maman c'est quoi l'histoire avec papa ? Qu'est-ce qui se passe, où est Vince ?

    Mais sa mère ne lui répond pas, elle se tourne au contraire vers moi. Cette fois son visage exprime plus le regret que la contrariété. Cependant son ton reste ferme lorsqu'elle m'annonce :

    - Vous deviez y aller Selene, je regrette mais ça n'est pas le bon moment.

    Sans autre forme de cérémonie, elle me regarde en attendant clairement que je reprenne mes affaires et que je quitte la pièce. Même si je n'y comprend rien, je ne vois pas ce que j'ai fais de mal depuis le début de ce repas, je sens qu'il vaut mieux éviter les questions. L'ambiance est lourde, et même l'adolescente l'a compris puisqu'elle n'insiste pas, bien que son regard reste braqué sur sa mère, qui elle m'observe. Je prend donc mon manteau, mon sac, et je marque un temps d'arrêt :

    - Je... Bonne journée madame Newman, salut Lindsay. Au revoir.

    Puis je sors de la maison, vexée, contrariée, perplexe et perdue. Cependant je n'ai pas le temps de m'étendre sur ce qui vient de passer car je retrouve Vince assis sur les marches de son perron, la tête entre les mains. Il semble pensif ou abattu. Je m'assied à ses côtés :

    - Vince, tout va bien ? Que se passe-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LOS ANGELES DREAM'S (Vince)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LOS ANGELES DREAM'S (Vince)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Los Angeles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veronica Mars Reborn :: 
{BONUS TRACKS}
 :: 
Remember When
 :: Version 2 {En cours...} :: {OUTSIDE OF HEARST} :: » La Frontiere Et Au-Delà :: Los Angeles
-
Sauter vers: