L'histoire de Veronica Mars, 10 ans après la série. Notre héroïne a grandit et mûrit. Elle est aujourd'hui professeur à Hears Universtiy et détective amateur à ses heures perdues.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 New York I love you (Matt)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: New York I love you (Matt)   Mer 2 Déc - 17:35

    New-York, la ville lumière, la ville qui ne dort jamais. New-york, la capitale du chic et de la mode. New-york... Pour la première fois de ma vie j'avais l'occasion de faire ce voyage, et je me sentais un peu perdue, à la sortie du métro, au milieu de ces immenses buildings qui me donnaient des torticolis. Me massant doucement le cou, je consultait à nouveau mon plan. Une cliente de M.I m'avait envoyé là pour le week-end, sur la piste de son ravisseur... de cœur. En gros, cette femme avait totalement flashé sur un homme, et les seuls indices qu'elle nous avait fourni pour le retrouver était "New-York" et "Times"... Cet homme mystère travaillait au plus prestigieux des journaux américains, et j'avais pour tâche de le retrouver. J'avais fais quelques recherches avec l'aide de Veronica, histoire d'avoir toutes mes chances de le retrouver. Et je savais, de source sûr, qu'il devait diner ce soir au très chic One if by Land, Two if by Sea.

    Je savais également qu'un vieil ami se trouvait ici, à New-York, et j'avoue que l'idée de le revoir me ferait très plaisir. J'avais réussi, grâce à tous les contacts de VM, à retrouver sa trace qu'il avait pourtant soigneusement dissimulé depuis son départ précipité de Neptune, après notre flirt malencontreux. D'un geste léger, je composai son numéro, et tombait sur sa messagerie :

    - Salut Matt, c'est Selene. Ecoute, je suis à New-York sur une enquête et... cherche pas à savoir comment, je crois que tu es ici en ce moment. Ca me ferait plaisir qu'on puisse se retrouver devant un verre ou un café et qu'on discute un peu. Histoire de rattraper le temps perdu. Histoire de parler, peut-être, de toutes ces choses qui sont arrivés... Comme tu veux, saches que je suis ici pour le week-end et tout à fait disponibles pour qu'on se voit. A bientôt j'espère !

    Puis je mis le cap sur le café qui faisait l'angle du New-York Times, histoire de préparer la soirée qui s'annonçait, et prendre mes marques.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Campbell

avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 34
Date d'inscription : 28/08/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: New York I love you (Matt)   Mer 2 Déc - 18:29

Réveil perturbé

Le réveil sonnai et je grognai mécontent d'interrompre ce rêve agréable qui me hantait maintenant depuis un moment, une jeune femme brune me soufflai à l'oreille des mots plus qu'ambigüe et j'adorai ça, à aucun moment je ne voyais pas son visage et c'était le plus excitant là-dedans, c'était cet article qui me donnait des sueurs, j'en étais certain, mon patron m'avait donné un scoop en or, je devais entrer dans l'une des boîtes échangistes les plus connues du moment à New-York, personne ne savait comment était fait l'intérieur et tout ce qui entourait ce milieu, le propriétaire ou la propriétaire était à ce jour inconnu de tout le monde et c'est ce qu'il rendait l'enquête excitante. Je n'avais jamais été auparavant dans ce genre d'endroit, le délire en lui même ne m'ayant jamais attiré l'attention. Un contact tentai pour moi de trouver une invitation, un moyen de pouvoir pénétrer là ou aucun autre journaliste n'avait encore pu y faire son entrée. Heureusement pour moi je n'étais pas encore assez connu dans ce journal et mon nom d'emprunt m'aidait beaucoup.
Je me levais et découvrais comme depuis quelque matin la frustration d'être malheureux en amour et personne à ce jour pour vous soulager....je n'avais plus envie d'utiliser les femmes comme des mouchoirs et pourtant aujourd'hui je ne dirai pas non contre une petite partie de plaisir, le prénom de Lilly me vint en mémoire et le chassai d'un coup tête dans l'air, non Lilly méritait tellement plus et puis j'étais tellement loin de Neptune, loin de la cause de ma fuite....Sélène Muniz.
Deux heures plus tard j'étais dans les rues à pieds, oui le grand Matt partait au boulot en marchant. Un groupe de filles me croisait et me lancèrent un regard gourmand, le sourire en coin j'étais satisfait de l'effet que je produisais encore sur les filles, c'était déjà ça de gagner. Mon portable sonnai et je me figeai ne regardant plus où j'allais je percutai un boîte postale me coupant le souffle et laissant mon portable sonner dans le vide je soupirais. Décidément elle aura ma peau cette fille. Je reprenais mon portable une fois debout et ma valise en main
et lui envoyai un sms pas le courage de de l'entendre de vive voix j'étais un lâche je le savais.


Belle au bois dormant, rejoins moi à l'adresse que je t'enverrai ce soir à 19h00.

Ce soir il y avait une soirée donnée dans un club que je connaissais bien et qui je savais lui plairais, l'ambiance était chaleureuse et conviviale.

Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: New York I love you (Matt)   Mer 2 Déc - 18:47

    Je n'avais pas encore atteint le café, but de ma destination matinale, que mon téléphone bipa quelques coups discrets pour m'annoncer l'arrivée d'un SMS. Je m'arrêtai pour le lire :

    Belle au bois dormant, rejoins moi à l'adresse que je t'enverrai ce soir à 19h00.

    Je souris. J'étais heureuse qu'il ai accepté aussi rapidement. J'avais surtout craint qu'il refuse, à cause de ce qui s'était passé entre nous, et du fait que je le retrouve sans son accord ! C'était tout moi ça, tout savoir sur tout et tout le monde, au risque de vexer les gens. Je le faisais souvent sans arrière pensées mais il fallait reconnaître que ça pouvait en énerver beaucoup ! Mais non, Matt était d'accord et le soulagement mêlé à une joie toute simple me rendit légère. Je failli en oublier le but de ma visite à New-York. Les bousculades répétées des passants pressés me ramenèrent à la réalité. D'un pas pressé, je repris mon chemin en direction du New-York Times. Il fut bientôt en vue, une tour immense et impressionnante. Dire que des milliers de personnes travaillaient ici comme dans une fourmilière géante ! Ça me faisait rêver. Peut-être qu'un jour, j'y aurais ma place ! J'avisai le petit café d'en bas. Je poussais la porte, décidé.

    - Bonjour, un café et un croissant s'il vous plait !

    Après avoir haranguer le barman, je m'installai à une table et posait mon téléphone devant moi, par réflexe. Je restais fixée un moment dessus. Bien sûr, j'aurais pu répondre à Matt qu'ayant des obligations pour M.I, je ne pouvais pas me libérer à 19h. Ça aurait été plus simple, peut-être plus sage. Mais en fait ça me faisait réellement plaisir de le revoir. Sa présence à Neptune m'avait manqué. Je m'étais efforcé de l'oublier, pour Vince, pour ne pas l'inquiéter, parce qu'il n'avait pas lieu de s'inquiéter. Mais ici, dans cette ville vertigineuse, Neptune était loin et la tentation était trop grande. Tant pis, j'irais au restaurant sur les coups de 20h30. Le bellâtre de ma cliente devait y arriver vers 20h seulement !

    Finalement, je ne pus m'empêcher de lui répondre, laconiquement, par SMS :

    Ok, à ce soir !

    Je reposais mon téléphone en souriant, sans voir le serveur qui se brûlait les doigts en me tendant la tasse de café que j'avais commandé.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Campbell

avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 34
Date d'inscription : 28/08/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: New York I love you (Matt)   Jeu 3 Déc - 0:50

18h42

L'eau chaude me réchauffai à grand coup de jets puissant, me massant les cervicales qui avait eu pas mal de boulot aujourd'hui, j'étais resté pas mal de temps penché sur mon ordinateur portable pour trouver un quelconque moyen d'obtenir des informations sur une de ses clefs VIP si rare que seul quelques personnalité bien placée se voyait attribué sous invitation exceptionnelle. La journée avait été longue, je n'avais cessé de penser à Sélène qui j'espérais d'un côté ne viendrai pas et prendrai ses jambes à son cou et d'un autre côté j'espérai qu'elle viendrai me voir chez moi. Mon Loft était immense et je m'y sentais bien seul en ce moment, Collin avait beau passer me voir pas mal de chose avait changé en moi et même les réunions de la brigade me semblait si peu attrayante. J'avais posé ma valise sur la table basse du salon en ébène et jetai ma veste sur le canapé panoramique en cuir noir et laissait mes chaussures sur le tapis moelleux, j'étais en retard et pour cause on était à New-York et les bouchons était fréquent, j'avais en cours de chemin décider d'arrêter le taxi superficiel et reprenez ma route à pied, tant pis pour mon dos douloureux. J'avais eu le temps de prendre rendez-vous pendant le reste de trajet chez mon médecin pour me prescrire des anti-douleurs ou des séances et en entrant m'était dirigé directement la douche après avoir laissé mes affaires ici et là.

Ding-dong...

Je sortais la tête de sous le jet et écoutai voir si je n'avais pas imaginé la sonette de ma porte d'entrée.

Toc, toc, toc....

*Merde...*

Je sortais de la douche et attrapais une serviette blanche éponge que j'entourais autour de mes hanches et une autre pour me sécher la tête et la mettre sur les épaule ensuite, je vérifiais qui c'était et me figeai, Sélène était bel et bien devant ma porte attendant.....
Je me retournais dos à la porte, étudiai les différentes option qui s'offrait à moi, soit je l'affrontais, soit je me faisais passer pour absent....non je lui devais des explications après tout, finis la fuite Campbell assume! J'ouvrais finalement un sourire crispé sur le visage.

-Hey!.....je t'avoue que je pensais pas que tu viendrais vraiment...et en plus en avance.

Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: New York I love you (Matt)   Jeu 3 Déc - 1:10

    La journée était passée vite. Durant mon petit déjeuner, j'avais eu la chance folle de voir le journaliste que je pistai, débarquer dans le même café. J'avais pris mes marques, visuellement. Je l'avais photographier, et enregistrer dans un coin de ma mémoire pour être sûr de le reconnaître ce soir, au diner. Puis j'avais englouti un deuxième croissant, ignorant si c'était l'air de NY qui me donnait faim.

    Durant la journée, j'avais fais un tour à Central Park, puis je m'étais baladée dans les rues de Manhattan. J'avais fais du repérage par rapport aux différentes adresses... parce que j'attendais avec impatience le texto de Matt et que je ne voulais pas me mettre en retard en me perdant dans les rues. La circulation était atrocement dense. Marcher était plus rapide que prendre la voiture ou le taxi. Seul, le métro pouvait rivaliser. Bref, j'avais beau mémoriser les numéros de rues, toutes se ressemblaient. J'étais finalement entré au New-York Times sous un motif bidon, afin de visiter un peu et satisfaire ma curiosité.

    J'étais prête pour ce soir. J'étais repassée dans mon hôtel, histoire de m'habiller de façon plus soigneuse que dans la journée. J'aimai être à l'aise, j'avais gardé mon jean mais j'avais troqué mon pull chaud pour un haut plus féminin et un gilet fin. Mon manteau et une écharpe venait parfaire l'ensemble car il faisait froid, ici, en décembre ! Pour ça, je ne regrettai pas la douceur californienne. Finalement le message tant attendu était arrivé :

    Rendez-vous au 320 West 49th Street #1FW - New York. Appartement 2C

    Sans perdre un instant, je finis de me préparer avant de quitter l'hôtel. Sur le chemin, je m'interrogeai. A quoi correspondait cette adresse ? Un restaurant chic ? Un club ? Un cinéma ? Avec Matt, on ne savait jamais à quoi s'attendre. A cette idée un sourire étira mes lèvres. Après de très longues minutes, je me trouvais au pied d'un immeuble de beau standing. J'allais peut-être à une soirée privée...

    L'appartement 2C était au deuxième. Je sonnais et attendis, plus nerveuse que je le souhaitait. Pas de réponse. Je frappais à la porte un peu fort en espérant ne pas m'être trompé d'adresse. Il n'y avait aucun nom à côté de la porte. Soudain, elle s'ouvrit :

    -Hey!.....je t'avoue que je pensais pas que tu viendrais vraiment...et en plus en avance.

    J'eus un franc sourire. Malgré ses traits tirés et son air un peu désorienté, Matt n'avait pas changé. La porte s'ouvrit un peu plus et il m'apparut torse nu, simplement protégé par une serviette, une autre sur l'épaule. Je n'avais jamais constaté à quel point il était bien fichu !!

    - Hey... Oui, j'ai fais un tour de repérage dans ce quartier, tout à l'heure, histoire de ne pas me perdre. J'ai été un peu trop efficace alors !! ... Alors heu... tu m'invites à entrer ? Ou bien tu as prévu d'aller ailleurs ?

    En effet, nous restions plantés l'un face à l'autre, sur le pas de la porte et la situation commençai à être gênante. Je ne voulais pas me laisser entraîner sur ce même terrain glissant qui avait mis en péril mon histoire avec Vince. On dit qu'il faut apprendre de nos erreurs, alors c'était le moment de le vérifier. Surtout que mon coup de fil à Matt avait été sans arrière pensées !
Revenir en haut Aller en bas
Matt Campbell

avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 34
Date d'inscription : 28/08/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: New York I love you (Matt)   Lun 21 Déc - 16:53

Le silence gênant installé, je compris que c'était peut-être dût à ma tenue vestimentaire simplement paré d'une serviette sur les hanches et une seconde sur les épaules. Je l'invitais à entrer naturellement après qu'elle me demandai justement si on partait ailleurs ou si je la laisserais rentrer.

-Je t'en prie rentre....tu es la bienvenue dans mon humble demeure.

Je reculais et me postait sur le côté pour la laisser pénétrer les lieux, une fois fait je refermait la porte de mon appartement et mettait le verrou, on est jamais trop prudent à New-York...

-Je t'en prie donne moi ton manteau tu te sentira plus à l'aise, il fait chaud ici.


Je lui prenais sa veste et la posait sur le porte manteau, je prenais les devants et m'avançait vers le salon lui montrant le canapé de la main, j'avais laissé mon écran plat allumé sans même regarder quelle chaîne il s'agissait, le seul fond sonore me donnait l'impression d'être moins seul le soir au moment de dîner.

-Je t'en prie fais comme chez toi, je vais m'habiller, je reviens dans deux minutes.

Je partais à l'assaut de mon dressing dans ma chambre et enfilais un jean ainsi qu'un polo noir à manche longue, j'aimais bien ce polo, le tissu était d'une extrème douceur sous le toucher et encore plus à même la peau nue de mon torse, je me sentais confortable, à l'aise....bien que je devrais certainement me changer dans quelques heures après son départ pour rejoindre mon indic. Un passage à ma salle de bain pour sécher un peu mes cheveux et voir ma tête et je repartais le pas assuré vers le salon, je ne devais surtout pas penser aux raisons de mon départ et simplement apprécier ce moment présent, alors que j'arrivais vers elle et allait prononcer des mots, trois coup furent porter à ma porte.

*Pile poil au bon moment lui, comme toujours...*


-Tu n'as pas encore manger j'espère....?

Je ne lui laissais pas le temps de répondre et allait ouvrir la porte pour accueillir le livreur chinois, la fleur de Lotus était un excellent restaurant chinois et je me faisais souvent livrer un repas à la maison, ne voulant pas aller manger seul devant du monde....j'avais réussis à esquiver les paparrazzis depuis mon arrivée et je voulais que ça continue comme ça.

-Le repas est servi!!!...je ne savais pas ce que tu aimerais donc j'ai pris un peu de tout!!!

Je lui montrait les deux grosses poches de victuailles avec un grand sourire, l'odeur alléchante me parvenait aux narines et j'en avais déjà l'eau à la bouche, mon appétit laissait à désirer ses derniers temps et sa seule présence me redonner un peu de pep's. Je m'avançais vers elle et déposait les sacs sur ma grosse table basse en acacia et sortais peu à peu les boîtes, les baguettes, les sauces et tout le tralala. J récupérais les sacs plastiques et alla les jeter dans la cuisine et pris au passage des serviettes en tissus et des verre à vins.

-Tu préfère quoi? Rouge, rosé ou blanc?
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Muniz
Suprême detective
Suprême detective
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13671
Age : 34
AMOUR : Vince
ETUDES : Journalisme
EMPLOI : Assistante à M.I
Date d'inscription : 12/11/2007

...
Popularité:
75/100  (75/100)
Année à Hearst: 3ème année

MessageSujet: Re: New York I love you (Matt)   Ven 8 Jan - 11:46

    Matt me fit entrer chez lui et prit ma veste. Je compris que la soirée allait sûrement se dérouler ici, en partie du moins. Puis il partit s'habiller, me laissant seule dans cet immense appartement luxueux en plein coeur de New-York, l'une des villes les plus chères du pays. J'avais parfois tendance à oublier que Matt était un riche héritier. Après avoir admiré l'immense écran plat accroché au mur, je fis quelques pas vers la fenêtre pour admirer la vue. Nous n'étions pas loin de Time Square, le quartier chic de Manhattan. D'ici, il avait une vue imprenable sur Central parc. Puis mon regard se posa sur son intérieur, le type même du célibataire. Les meubles étaient modernes et classes, mais l'ensemble manquait de vie et de chaleur. J'eus la même impression que j'avais eu dans sa suite, au Neptune Grand Hotel. Un sentiment de tristesse à la pensée que Matt était très seul et ne le vivait peut-être pas si bien que ça.

    Il réapparut enfin habillé, coupant court à mes réflexions dérangeantes. Et au même instant on sonna à la porte. Matt alla ouvrir, échangea quelques mots avec le visiteurs puis revint vers moi, précédé d'un livreur asiatique qui déposa deux grands paniers sur la table de la cuisine US.

    - Le repas est servi!!!...je ne savais pas ce que tu aimerais donc j'ai pris un peu de tout!!!

    Je souris, jetant un coup d'oeil dans les paniers. Il y'avait une profusions de plats différents, des raviolis vapeurs aux brochettes en passant par les fruits de mer épicés et les différentes sortes de riz. Dans l'une des poches, il y'avait également quelques desserts, des salades de fruits et des perles de coco. L'ensemble dégageait une odeur apétissantes qui me mit l'eau à la bouche. Matt avait des goûts rafinés puisqu'il souhaitait accompagner ces mets d'un vin, chose rare aux Etats-Unis. Pour preuve, il déposa sur la table des verres à pieds en cristal et m'interrogea sur mes goûts :

    - Ca fait longtemps que je n'en ai pas bu... Je dirais le rouge pour faire honneur à ma famille maternelle !!

    Il partit ouvrir une bouteille et j'en profitai pour aider à mettre la table, en disposant les assiettes, les serviettes et les verres qu'il avait amené. Puis une fois la table mise, je m'installai en face de lui et des plats disposés sur des assiettes contemporaines.

    - Je ne sais pas par où commencer, il y'en a tellement !

    Je ne savais pas par où commencer, y comprit pour entamer une discussion avec Matt. Il était partit comme un voleur la dernière fois, et malgré son empressement à me satisfaire, je sentai une gêne entre nous. Je finis par me servir trois sortes de raviolis différents que j'agrémentai d'une sauce légèrement piquante :

    - Alors, tu te plait à New-York ? Tu travailles pour qui maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New York I love you (Matt)   

Revenir en haut Aller en bas
 
New York I love you (Matt)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Absolarion Love.
» Matt Finnegan
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veronica Mars Reborn :: 
{BONUS TRACKS}
 :: 
Remember When
 :: Version 2 {En cours...} :: {OUTSIDE OF HEARST} :: » La Frontiere Et Au-Delà :: Others places
-
Sauter vers: