L'histoire de Veronica Mars, 10 ans après la série. Notre héroïne a grandit et mûrit. Elle est aujourd'hui professeur à Hears Universtiy et détective amateur à ses heures perdues.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shakespeare in love

Aller en bas 
AuteurMessage
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Shakespeare in love   Mar 24 Fév - 1:11

La rentrée était désormais commencer et c'était avec une béatitude surdéveloppé que je m'étais engouffrée dans la bibliothèque à la première occasion venu. L'été n'avait pas été si grandiose que ça. Surtout à cause de la mort de Meryl et de mon accident en début de vacance. D'ailleurs en y repensant, je n'avais pas encore revu Priska depuis et je me demandais si nos chemin se recroiseront un jours. Je l'espérais bien. C'était une fille en or. Enfin bon, à cause de tout ça, les deux mois de vacances n'avaient pas été extraordinaire. Moi qui avait postulé pour un nouveau stage à la NASA je n'avais du qu'a me contenter de séance de rééducation chez le kiné. Décevant , mais je n'avais pas le choix. Au début je m'y rendais seule mais depuis l'enterrement, Félix avait insisté pour m'accompagner à chacun d'entre eux. Il était encore plus protecteur qu'avant. Ce qui me plaisais bien.

Nous nous étions retrouvés comme deux amants à la fin d'un film, qui après avoir parcouru les misère et les guerres, étaient enfin libre de vivre leurs amour. Comme-ci on avait fait abstraction du présent et vivions tout deux dans une époque révolutionnairement bohème. Liberté, vérité, beauté et amour. J'aurais vu ça de l'extérieur, j'en aurais eu la nausée.

Donc ce matin là, j'étais au fond de la bibliothèque à lire un ouvrage sur les " Nucléosynthèse des métaux légers " indispensable à mon cours de physique de l'après-midi. Je ne voulais pas commencer le début d'année sans avoir réviser mes leçons. Je n'étais pas la seule, les trois quarts de la classe était des rats de bibliothèque et me devançaient parfois. J'étais sur le mot " .stellaires" quand quelqu'un me fit sursauter en me prenant par la taille.
Revenir en haut Aller en bas
Felix Toombs
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 28
AMOUR : .:x Laura x:.
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Mar 24 Fév - 16:13

    Je traverse le campus de l'université d'un pas pressé. Les mines réjouies que je croisent me donnent la nausée. Je pense avec une certaine amertume que moi, je n'aurais jamais eu les moyens de continuer mes études. Grand bien me fasse, je détestais cela. Mais quand même, une part de moi regrette de ne pas pouvoir être plus proche de l'univers de Laura. Nous vivons ce léger décalage de temps parce qu'elle doit continuer à réviser et étudier, tandis que moi, sortit du travail, je suis libre d'aller et venir sans me prendre la tête.

    Ces derniers temps pourtant, aussi paradoxale que soit la situation, son accident nous a rapproché. J'aurais préféré que ça soit dans d'autres circonstances, mais je suis prêt à tout prendre pour être avec elle. Elle se déplace avec des béquilles, bien que ma princesse, têtue, préfère se débrouiller sans. Moi, je ne suis jamais loin pour veiller sur elle, et éviter un nouvel accident. Je l'ai déjà perdu une fois à cause d'une stupide dispute (provoqué par moi, j'en ai bien conscience), et j'ai failli la perdre une seconde fois, à la suite de son accident. Je ne suis pas superstitieux, mais il est hors de question que le proverbe "jamais deux sans trois" se vérifie sur elle. Je tuerai la destinée pour ça !

    J'arrive dans le hall, avec des bouffées de rage envers ceux que je croise. Ils vont et viennent entre deux cours. Et je suis tiraillé entre l'idée de fuir à toutes jambes, et celle de retrouver ma petite femme. Je me force à poursuivre mon but. Ce qui est bien dans notre relation dépoussiérée, c'est que nous partageons bien plus qu'avant, comme si nous voulions profiter de la moindre seconde ensemble. C'est l'une des raisons pour lesquelles elle m'a confié son emploi du temps (l'autre raison étant que je l'emmène en cours le matin et je vais la récupérer le soir.) Je sais donc qu'à cette heure là, Laura n'est pas en cours. Je ne l'ai pas vu dehors sur la pelouse. Je vais tenter ma chance à la bibliothèque.

    Je ne me suis pas trompé. Une bouffée d'amour me submerge lorsque je l'aperçois, de profil, plongée dans son livre. Sans me soucier de la bibliothéquaire et des regards qui me suivent distraitement (je dois jurer dans cet environnement studieux, avec ma veste en cuir et mes cheveux en bataille), je me dirige droit sur elle, comme si j'étais dans son orbite, incapable de détacher mon regard de ce soleil éblouissant. Je l'enlace par surprise et chuchotte :

    - Tu ne voudrais pas faire une petite pause princesse ?

    Je croise son regard surpris lorsqu'elle tourne la tête. Je lui adresse un sourire rayonnant. Je ne devrais pas interférer dans ses cours, sans doute. Mais la vie est trop courte, nous avons failli souffrir devant cette affirmation qui nous a touché de près. Alors je refuse de me montrer trop raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Mer 25 Fév - 1:27

Félix était si craquant quand il avait envie de me voir en dehors du temps que je lui consacrais. C'est à dire avant ma recherche de logement qui avait duré plus longtemps que prévu et après les heures que je passai à lire, lire et lire. Je ne devais pas être très amusante comme fiancée, en tout cas je n'aimerais pas me retrouver entichée de mon double. Mais lui restait, je l'adorais.

Bien que je n'aurais pas du apprécier le fait d'être tiré de mes révision ( je ne devrais pas être si studieuse ) J'étais en quelques sortes soulagé qu'il soit avec moi, ici et maintenant. Il pouvait être si romantique parfois. Pas que ce retrouver au fond d'une bibliothèque d'étudiante le soit mais que voulais vous ? le simple fait que ce garçon fasse des effort me réjoui et puis il n'a pas vraiment besoin d'en faire pour que je le trouve romantique. Je suis une motarde.

Je me tournai pour lui faire fasse en prenant soin de ne pas trop bouger pour que ses bras reste enroulés autour de ma taille.


- Tu ne travail pas ?

Un sourire affichée pour lui faire comprendre que ce n'était pas si mal que ça.


- J'ai enfin réussis à me trouver un logement, Hearst "m'offre" une chambre universitaire, enfin me prête parce que je ne suis pas censé la garder infiniment mais bon. C'est une bonne nouvelle, je n'aurais plus à vivre chez Arthur*

Je me serrai un peu plus à lui tout en continuant à parler à voix basse.



( * Arthur : le père de Laura )
Revenir en haut Aller en bas
Felix Toombs
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 28
AMOUR : .:x Laura x:.
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Mer 25 Fév - 15:50

    La réaction de ma belle ne me déçoit pas. Je ne regrette pas d'avoir affronté ce lieu que je déteste pour la retrouver. Elle lâche ses livres et me parle de son nouveau logement. Je suis partagé entre la joie qu'elle ait obtenu satisfaction (je savais depuis quelques jours qu'elle souhaitait se rapprocher de Hearst pour les études), et la déception de la voir s'éloigner de moi. Emménager ensemble... Voilà une idée qui me passe parfois dans la tête. Ce n'est pas encore le moment d'en parler, mais ce n'est pas la première fois que je l'envisage. Au moins, nous serions ensemble, toujours.

    Sans la lâcher, j'attrape d'une main le dossier d'une chaise que je traine à côté de la sienne. Le bruit que font les pieds de la chaise en râclant par terre attire l'attention de nos voisins. Un "chuuut" bruyant me parvient mais je ne tourne pas la tête pour voir d'où il provient. J'ai toujours eu du mal avec ce genre de lieu, et le respect n'est pas mon fort, il faut être honnête. J'attire le visage de Laura vers le mien et je l'embrasse, avant de réagir à sa nouvelle :

    - C'est génial comme nouvelle ! Tu n'auras plus le problème du trajet le matin, tant que tu auras tes béquilles du moins...

    Je me force à prendre sur moi. Je ne pourrais plus l'emmener, et venir la rechercher. Il faudra que je trouve autre chose pour continuer à être avec elle régulièrement.

    - Alors, tu l'as jusqu'à quand cette chambre ?

    Une fois encore, j'envisage de lui demander d'emménager avec moi. Si je dois vraiment concrétiser cette idée, il faut que je me prépare à l'idée. Combien de temps me resterait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Mer 25 Fév - 20:57

Les regards sur nous, depuis que Félix à eu la bonne idée de trainer sa chaise pour l'amener jusqu'à la mienne, sont mauvais. Certains doivent se demander qui était Félix. Même si l'université était grande et tout le monde ne pouvait connaître la tête de chacun. Un garçon au regards dur, aux cheveux mal coiffés et portant toute la panoplie du motard de quartier devait surement ne pas passer inaperçu.

Je referma le livre que j'avais entre les mains en laissant une des deux à l'intérieur pour ne pas perdre la page que j'étais en train de lire avant l'intervention de mon chéri.


- J'ai jusque la fin de l'année, ce qui est pas mal du tout. Apparemment j'aurais eu assez de chance d'avoir trouvé une chambre en cours d'année. Elle appartenait à deux filles de mon cours d'histoire. Elles sont parti suite à la mort de Meryl. Leurs parents y sont pour beaucoup dans je suppose. Enfin ce qui me plait c'est surtout que je suis au bout du couloir qui mène à celle de Sélène et Véronica Mars. C'est bien... pour moi.

Me précipitai-je à ajouter en voyant la mine renfrognée de Félix quand il apprit la nouvelle. C'est vrai qu'il ne s'était pas bien, enfin jamais serait le terme adéquat, entendu avec Sélène. Allez savoir pourquoi ces deux là se détestaient. J'avais pourtant tout fais pour qu'ils s'entendent bien mais c'était peine perdu. Peut-être ressentaient-ils la même rancœur que moi vis-à-vis de Vince Newman.


- N'hésite pas à passer.

Je lui souris avant de l'embrasser. Je le regarde à nouveau et repris.

- Tu as fais quoi alors de ta matinée ?
Revenir en haut Aller en bas
Felix Toombs
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 28
AMOUR : .:x Laura x:.
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Jeu 26 Fév - 20:46

    Laura m'explique combien elle est heureuse d'avoir cette chambre, d'autant plus ravie de la proximité avec Veronica Mars et Selene Muniz. Je serre les dents sans rien dire, essayant au maximum de me détendre. Je n'ai jamais pu encaisser cette fille, avec ses airs suffisants. Et c'est encore pire depuis qu'elle sort avec ce fils à papa... J'ai oublié son nom et je ne veux même pas m'en rappeler. Mon poings me brûle quand je repense à la droite que j'ai eu le délice de lui envoyer en pleine figure l'an dernière, durant le séjour à Las Vegas. Ce séjour... est un souvenir trop amer pour moi. Un mélange de regret, de colère et de joie mauvaise d'avoir donner de beaux cocarts au copain de Selene. Bref... L'amitié de ma belle avec cette traitresse qui traine avec les bourgeois, me déplait. Mais je ne dis rien. Ca fait bien longtemps que j'essaye de m'y faire. Et bien que je n'y arrive pas, malgré tout nos confrontations sont un peu moins grinçante qu'au début.

    Comme si elle lisait dans mes pensées, Laura s'empresse de m'inviter à passer la voir quand bon me semble. Et je suis bien décidé à la prendre au mot. Plus je passerait du temps avec elle, moins elle en passera avec ses mauvaises fréquentations. Je la serre plus fort contre moi, lui embrasse le frond dans un geste protecteur. Je ne la laisserai jamais se perdre à cause de personnes douteuses.

    - Tu as fais quoi alors de ta matinée ?

    Je hausse les épaules, peu passionné par ma matinée et bien plus préoccupé par la nouvelle chambre de Laura :

    - Comme d'habitude, j'ai travaillé au garage. Clients chiants, patron chiant... Ca se résume à ça.

    La pensée fugace des deux soeurs Fuentes qui commencent à prendre de l'ampleur dans la ville et, plus inquiétant, dans notre quartier, me traverse l'esprit. Il ne faut pas que j'oublie d'en parler à Weevil. En attendant, je reviens au moment présent, et je savoure la sensation du corps tiède de Laura blotti contre le mien :

    - Ca te dit d'aller faire un tour ? Tu ne devrais pas rester enfermée trop longtemps ou ta jambe va s'attrofier !

    Je plaisante à moitié mais je m'inquiète aussi pour elle. Je me rend bien compte que son récent accident m'a rendu surprotecteur vis à vis d'elle. Je n'y peut rien, c'est plus fort que moi. Elle est forte, enflammée et têtue... Mais c'est ma princesse, plus fragile qu'elle ne veut bien le dire. Et je considère que c'est à moi de prendre soin de sa santé et son bien-être. En plus, je me reprocherais toute ma vie s'il lui arrivait encore quelque chose de grave. Je me le reprocherai, même si je ne suis pas responsable, car je le serais forcément indirectement, de ne pas avoir assez veillé sur elle !
Revenir en haut Aller en bas
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Sam 28 Fév - 1:13

Félix me raconta sans détails sa journée. C'est vrai que dans la manière ou il avait de la citer cela n'avait rien de très attrayant. J'étais un peu triste pour lui. Triste qu'il passe la majeur partie de ses journées dans un endroit qu'il n'aimait pas vraiment avec des gens qu'il n'aimait pas du tout. J'avais envie, pour lui, qu'il ait les meilleurs collègues et amis du monde. Il le méritait après tout. En tout cas j'espérai fort qu'il trouve un jour le job de ses rêves. Je ne voulais pas qu'il ait un salaire gargantuesque mais qu'il soit épanoui, cela suffisait amplement à mon bonheur. Espérons qu'il en soit conscient.

A cet instant je n'aurais pu vous dire pourquoi il y a quelques mois j'avais ressenti de la haine pour lui. Toutes les choses qui s'était passé entre nous. Le pourquoi j'en été venu à le faire souffrir au point de vouloir lui briser le cœur devant l'hôtel et tous ses amis venu spécialement pour célébrer notre union. Quel sentiments de répulsion et d'aversion m'avait habités pour que je sois capable de telle cruauté. Est-ce qu'un jour je connaitrais la même hostilité envers mon amour ? Qui pouvait me promettre le contraire ?

Je l'observais derrière les quelques mèches de ma chevelure qui me tombaient sur le front. Il était si craquant.... Même si c'était la millième fois que je pensais ça, je ne pouvais m'arrêter d'y penser. Son style vestimentaire n'était pas très élégant mais c'est ce qu'il le faisait en tout point. Et rien qu'avec ça il était à tomber. J'ose imaginer les dégâts qu'il provoquerait s'il avait l'idée de s'habiller plus classiquement.

- Je ne serais pas contre un petit tour avec toi. C'est vrai que ma jambe commence à s'endormir. Tu as envie d'aller quelques part en particulier ? A part ma chambre..

Je lui souris. A voir sa tête, c'est comme si je lisais dans ses pensées.

- On pourrait.. Je ne sais pas. profiter du beau temps de février sur l'herbe du campus ou aller faire les boutiques...

Je plissai le nez en rigolant.

- Ou alors.... ?
Revenir en haut Aller en bas
Felix Toombs
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 28
AMOUR : .:x Laura x:.
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Sam 28 Fév - 16:29

    Comme si elle semblait n'attendre que mon appel, Laura referme le livre qui se trouve devant elle :

    - Je ne serais pas contre un petit tour avec toi. C'est vrai que ma jambe commence à s'endormir. Tu as envie d'aller quelques part en particulier ? A part ma chambre... On pourrait.. Je ne sais pas. profiter du beau temps de février sur l'herbe du campus ou aller faire les boutiques...

    Faire les boutiques... Cela ne me dit rien du tout ! Je grimace légèrement lorsqu'elle lance cette proposition, mais je ne m'y attarde pas. Je reprend plutôt sa première idée :

    - Dehors ça sera parfait. Nous pourrions aller sur la plage, il n'y a pas encore trop de monde à cette période de l'année.

    Je déteste la foule, et je déteste le campus. Tout ce qui pourra me faire partir d'ici sera une bénédiction, surtout si je suis en compagnie de ma belle. Et puis la plage me rappelle un jour particulièrement heureux (avant de sombres événements), lorsque je m'étais décidé à la demander en mariage. Nous avions fait l'amour dans l'eau, comme des bêtes tellement c'était intense ! Avec l'humiliation ressentit par la suite, j'ai réalisé que ce jour là, je m'étais un peu précipité dans ma décision, simplement par soucis de ne pas la perdre. Aujourd'hui, je voudrai prendre un peu plus mon temps, pour être sûr. Emménager ensemble (toujours cette idée qui n'est jamais loin dans mon esprit) me semble une bonne alternative, un premier pas non négligeable. Il faudra vraiment que je l'envisage avec sérieux, et que je lui en parle, un de ces jours ! J'ajoute avec un sourire tendre :

    - Je te porterai si tu te fatigues trop !

    Au même moment, elle ajoute d'un ton un peu malicieux :

    - Ou alors.... ?
    - Ou alors quoi chérie ? Tu penses à un endroit plus intime ? Si la plage ne te parait pas suffisamment intime, ou si tu as trop froid, nous trouverons toujours un autre endroit tranquille.

    J'ai souris en prononçant ces derniers mots. Avec sa jambe plâtrée, nos relations se sont beaucoup limitées à être platoniques, ces derniers temps. Or j'aime faire l'amour avec elle, et cela me manque. Son corps brûlant contre le mien. C'est une vraie sauvage dans l'intimité. Si elle est d'accord pour essayer, j'ai hâte de retrouver cet aspect de notre relation. Je sens que j'en ai besoin, pour l'aimer encore plus (si seulement cela est possible, vu les doses d'amour que je ressens pour elle en ce moment !). Je me suis retrouvé debout dans un nouveau râclement bruyant de chaise, totalement ignorant des regards noirs qui nous fusillent, et des chuts qui fusent un peu partout. Je l'aide à se relever, et attrape ses livres, pressé de quitter ce lieu trop silencieux et oppressant :

    - On les range où ?

    Autant faire les choses dans les règles, et lui donner un coup de main, pour que nous soyons plus rapidement sortis d'ici !



Dernière édition par Felix Toombs le Mar 5 Mai - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laura Leung
La crème des enquêteurs
La crème des enquêteurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3912
Age : 30
AMOUR : Felix Toombs
ETUDES : Astronomie
Message perso : Hey Satan, paid my dues , Playing in a rocking band.
Date d'inscription : 06/07/2007

...
Popularité:
70/100  (70/100)
Année à Hearst: 3eme année

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Mer 25 Mar - 13:35

- La plage ça me semble une bonne idée. Il ne fait pas trop chaud pour que la chaleur nous étouffe et j'aime bien la fraicheur de Mars, même si elle se fait rare en Californie. On pourrait prendre de quoi manger et s'organiser un petit pic-nique, ça me changera du réfectoire immonde de Hearst.

Je souris, ça me semblais être une bonne idée, ça faisait des siècles que je n'avais pas pic-niqué au bord de l'eau. Je ne me rappelais, d'ailleurs, même plus de quand daté cette dernière excursion. La plage devait être dépeuplé ce qui pourrait arranger Félix car je savais qu'il n'était pas très à l'aise entouré de gens. Pas de là à être ochlophobe mais c'était limite pour lui. Surtout si il s'agissait de 3/9. Ah dure était sa vie de motard face au impétueux gosse de riche. Donc nous ririons à la plage.

- Je te remercie mais je ne risque pas de me fatiguer, en plus je suis quasiment toujours assise, un peu de mouvement ne me fera pas de mal. Si je reste immobile sans arrêt je risque de gonfler comme un ballon de baudruche.

Avant ça, Félix s'était précipitamment levé en m'aidant à en faire autant. Je ne savais pas que deux mots lui suffisait à le réveiller au point d'en oublier de quoi nous étions en train de parler.

- Non, je ne pensais pas à un endroit en particulier, la plage me va très bien.

Malgré mes sourires et le ton enjoué sur lequel je m'exprimais à l'idée de passer l'après midi à la plage, la tête de Félix ne semblait pas réagir de la manière que la mienne. Il semblait contrarié, pourtant c'était lui qui avait l'idée d'aller à la plage et je n'avais pas envie d'aller ailleurs tellement je trouvais l'idée bonne. Et puis après tout à quoi s'attendait il avec mon plâtre. Et entre nous le faire attendre en évitant les relations physique intense était le seul moyen qu'il me prouve sa loyauté. Ne vous détrompez pas, j'aime Félix comme jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Felix Toombs
Jeune recrue
Jeune recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 28
AMOUR : .:x Laura x:.
Date d'inscription : 16/06/2008

...
Popularité:
100/100  (100/100)
Année à Hearst:

MessageSujet: Re: Shakespeare in love   Mar 5 Mai - 17:55

    Pas besoin d'être devin pour comprendre que Laura n'a pas envie d'essayer plus pour l'instant. Nos relations platonniques semblent lui suffir. Je l'adore, mais je commence à en manquer sérieusement. J'essaye de pas trop penser à ça, au risque d'avoir une sérieuse envie d'elle, totalement incontrôlable, et je me concentre sur le rangement des livres de bibliothèques suivant ses conseils. Un exploit pour moi !

    Une fois sa table débarassée, je m'empresse d'entraîner ma belle dans les couloirs de l'université, jusqu'au campus. J'ai hâte de partir d'ici, passer le reste de l'après-midi avec elle. La plage est à côté de Hearst, pas la peine de prendre ma voiture. Je lui jette un regard distrait quand on passe sur le parking. Faire de la moto me manque, mais pour le moment je ne la sort pas beaucoup. Parfois je suis les gars du gang dans des virées folles à travers les rues, d'autre fois, on fait des tour de routine pour vérifier que tout se passe bien dans le quartier (surtout avec les rumeurs qui courent sur les Fuentes). Mais en ce moment depuis bien des années, je passe autant de temps en voiture, pour véhiculer Laura.

    On arrive enfin sur la plage. D'autres étudiants profitent des premiers rayons chauds du soleil pour se dorer sur le sable. Je cherche du regard un endroit un peu tranquille, et le trouve plus au sud, à l'ombre de palmiers. Comme il y'a encore quelques mètres à parcourir pour y parvenir, je regard Laura, et ses béquilles qu'elle tient serrées entre ses poings :

    - Tu peux marcher encore un peu, ou tu veux t'arrêter là ?

    Egoïstement, j'espère qu'elle n'est pas encore fatigué. Je me sens capable de la porter s'il le faut, elle, son plâtre et ses béquilles, pour profiter d'un moment rien qu'à nous. Pour la motiver, j'ajoute :

    - J'ai repéré un petit coin qui a l'air sympa, là-bas. Il y'a un peu d'ombre.

    C'est bien rare que j'ai des pensées un peu romantiques. Cette fille a vraiment un effet fou sur moi !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shakespeare in love   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shakespeare in love
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true
» Mad Love - De l'Amour a la follie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veronica Mars Reborn :: 
{BONUS TRACKS}
 :: 
Remember When
 :: Version 2 {En cours...} :: {HEARST UNIVERSITY} :: 
Batiments Annexes
 :: Bibliothèque
-
Sauter vers: